Quelle que soit la taille de votre entreprise et votre secteur d’activité, la souscription à une assurance entreprise est un passage obligé. Les risques qui pourraient mener votre société au bord de la faillite sont nombreux. C’est le cas des vols, des accidents, de l’incendie ou de tous les autres incidents imprévus pouvant vous faire perdre vos revenus, vos équipements, vos stocks, voire même vos locaux en un rien de temps. Une assurance entreprise vous couvre en cas de problèmes. Mais quelles types de couvertures sont nécessaires pour une entreprise ? Comment faire pour bien les choisir ?

Les polices d’assurance nécessaires pour une entreprise

Des assurances entreprises, vous en avez un large choix. Mais parmi les couvertures les plus indispensables, on peut citer l’assurance pour les salariés et les dirigeants d’entreprise. Qu’il s’agisse d’une prévoyance, d’une assurance collective santé, d’une assurance retraite, d’une assurance homme-clé ou des indemnités de fin de carrière, opter pour la formule qui correspond à votre statut et à votre situation vous appartient. En général, vous pourrez choisir entre un vaste choix de garanties. Si vous disposez d’une flotte automobile au sein de votre entreprise, vous devrez également souscrire une assurance flotte transport et déplacements. Des offres d’assurance variées pourront répondre à vos attentes, quel que soit le type de votre parc de véhicules. Choisissez juste la formule la mieux adaptée à votre flotte et à l’utilisation de celle-ci. De préférence, mieux vaut demander un conseil en assurance d’entreprise auprès d’un professionnel qualifié. Sans oublier l’importance de l’assurance responsabilité civile et litiges pour rester couvert en cas de préjudices matériels, corporels ou immatériels causés à autrui ou encore en cas de litiges. D’autres assurances sont par ailleurs indispensables comme l’assurance pour  bâtiments, l’assurance du matériel et de la marchandise, l’assurance des pertes d’exploitation, l’assurance contre les délits ou détournements ou encore l’assurance des biens en transport. Pour les professionnels du BTP et de l’industrie, la souscription à une assurance professionnelle bâtiment et matériel est essentielle.

Bien choisir son assurance entreprise

Bien choisir votre assurance entreprise a des impacts significatifs sur votre vie sociétale. Mais, c’est assez difficile surtout si vous n’y connaissez rien. Votre choix doit se faire en fonction de la nature de votre activité et de vos besoins spécifiques. Une évaluation préalable et minutieuse se révèle incontournable avant toute démarche. Si certaines couvertures ne sont pas nécessaires pour certains secteurs d’activité, elles le sont pour d’autres. Lors de votre sélection, prenez en compte certains critères comme l’étendue des risques et les répercussions financières que ceux-ci pourraient occasionner. Vous devrez donc opter pour les formules adaptées aux contraintes et aux besoins de votre entreprise. Sachez également qu’il existe des couvertures obligatoires pour certains types d’entreprises. En matière de BTP, par exemple, vous devrez souscrire une assurance construction offrant une garantie de parfait achèvement, une garantie de bon fonctionnement et une responsabilité décennale. Pour faire le bon choix, prêtez une attention particulière aux garanties proposées dans le contrat, à l’étendue des activités couvertes, aux plafonds de garanties, aux franchises et notamment au coût de l’assurance entreprise.

Assurances entreprises : les erreurs à éviter

Lors du choix de votre assurance professionnelle, certaines erreurs doivent être évitées. Premièrement, ne pensez jamais que vous ne vous exposez pas à un tel ou tel risque. Sachez qu’aucune entreprise n’est à l’abri des risques. Prenez donc le temps de bien évaluer votre situation et l’étendue de risques auxquels votre entreprise peut s’exposer. Encore une fois, profitez du conseil en assurance d’un expert, si c’est nécessaire. Ensuite, évitez de tout faire pour payer le plus bas prix. C’est une réaction normale certes, mais à force de trop vous tenir à cette idée, vous serez tenté de négliger certaines garanties importantes. Ce qui mettra en péril l’avenir de votre société. Enfin, n’acceptez pas un montant de franchise trop important pour éviter les mauvaises surprises.