Un vapoteur qui débute peut vite s’attacher à sa cigarette électronique selon l’eliquide qu’il a choisi. Si jamais, il n’est pas à l’aise et qu’il ressent une sensation de manque, il peut vite rechuter à la cigarette traditionnelle. Ainsi, l’e liquide joue un rôle tout aussi primordial que celui du modèle du dispositif que le vapoteur utilise. Le choix du liquide pour débuter est subjectif. Il n’y a pas de marque ou de goût particulier pour s’y initier. C’est celui qui souhaite se convertir à la vape qui va décider de la saveur de son liquide. Alors, comment bien choisir son type de liquide e-cigarette ?

Le dosage optimal de nicotine

Pour faire le bon choix e-liquide, on doit considérer ses habitudes de consommation de tabac quotidien. De cette façon, on peut déterminer le choix du matériel qui convient, et surtout le liquide qui va avec, et le dosage de nicotine. Un dosage optimal permet d’éviter les sensations de manque et peut apporter le hit dont on a besoin. Aussi, pour choisir son eliquide et le dosage de nicotine (en mg/mL), cela dépend de ses habitudes de fumeurs. Un dosage plus élevé est nécessaire pour un gros fumeur pour qu’il ne soit pas en manque. Un dosage moyen pour un fumeur moyen mais qui veut tout de même passer à la vape tout en gardant la sensation de hit. Et une faible dose est conseillé pour les fumeurs occasionnels. Sinon, il y a toujours le dosage dédié à ceux qui veulent juste apprécier les différentes saveurs. Pour plus d’informations pour choix de eliquide pour sa cigarette électronique, on peut visiter le site www.lepetitvapoteur.com.

Les diverses sortes de liquide pour cigarette électronique

Un liquide de cigarette électronique propose d’innombrables saveurs au choix. Ces dernières sont toutes aussi originales les unes que les autres. Pour qu’un vapoteur arrête définitivement de fumer, il faut qu’il apprécie les sensations et les saveurs de la vapoteuse. Voici quelques exemples de saveur : tabac, gourmandes, fruités, boissons, etc. Globalement, on recommande les saveurs tabac aux néophytes. Comme ils sont encore sensibles à l’odeur du tabac, une saveur qui s’en rapproche pourrait les aider à faciliter la transition entre la cigarette ordinaire et l’e-cigarette. Puis, il y a également les saveurs gourmandes qui sont assez récentes. Pour ceux qui ont déjà vapoté pendant plusieurs mois et qui souhaitent essayer quelque chose de nouveau, ils peuvent opter pour ces saveurs originales. Elles sentent généralement comme les sucreries, les gâteaux, etc. Ce qui n’a plus rien à voir avec l’odeur du tabac. Puis, on a aussi les saveurs fruitées. Les liquides pour e-cigarette fruités rappellent les agréables fragrances de fraise, de pêche et ainsi de suite.

Le taux de PG/VG idéal

Pour un vapoteur débutant, le taux de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG) n’est pas vraiment nécessaire. Pour lui, le dosage de nicotine dans son e-liquide est bien plus important. Le taux PG/VG est surtout fait pour les vapoteurs plus avancés. Les liquides possèdent en général une base comprise entre 70/30, et 40/60 (PG/VG). Presque tous les réservoirs ou clearomiseurs sont compatibles avec cette base. S’ils ne le sont pas, on peut risquer d’avoir des fuites car le liquide va couler trop vite à travers le coton ou la fibre. Par conséquent, il ne va pas se vaporiser. Dans le cas contraire, il se peut que la résistance ne soit pas assez imbibée par le liquide, et va donc brûler. Du coup, prendre en considération le clearomiseur est indispensable pour un mélange personnalisé. En effet, on peut customiser sa base. Il faut juste garder en tête qu’un liquide ayant un taux important de PG réduit le goût mais favorise les sensations de hit. D’un autre côté, un e-liquide avec un fort taux de VG va produire plus de vapeur et libérer plus de saveur mais procure moins de hit. De ce fait, c’est au vapoteur de choisir la base qui lui convient le mieux.

Les origines du liquide pour e-cigarette

La provenance du liquide pour e-cigarette a une importance capitale, surtout pour des raisons de norme. La fabrication d’e-liquide est internationale, mais il ne faut pas toujours se laisser tenter par des liquides venant de l’étranger. Ils ont tendance à être extrêmement dosés en arômes mais cela ne veut pas dire qu’ils sont de qualité supérieure. Seules les marques françaises et les grandes marques étrangères sont sûres de respecter les normes en vigueur. De plus, elles proposent des liquides avec une qualité de production exemplaire. Il ne vaut mieux pas se tourner vers d’autres marques étrangères peu connues.