Vous êtes passé récemment à la cigarette électronique pour arrêter de fumer et vous en êtes satisfait ? C’est effectivement la méthode la plus efficace de nos jours, pour se sevrer efficacement. Cependant, l’e liquide en magasin coûte cher, il est plus avantageux de fabriquer soi-même son propre produit. Comment procéder ? C’est ce que nous allons vous expliquer dès maintenant.

E liquide : la liste des ingrédients

Pour commencer, il est nécessaire de rassembler les ingrédients nécessaires à la fabrication du e liquide. Voici la liste de tout ce dont vous aurez besoin :

–          Le propylène glycol et la glycérine végétale : le dyi e liquide nécessite impérativement ces deux ingrédients. Il s’agit de substances utilisées notamment dans l’industrie agroalimentaire, mais également dans les produits cosmétiques. S’il existe ce que l’on appelle des bases, où le mélange de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG) est déjà réalisé, vous pouvez cependant acheter ces deux articles séparément, pour choisir votre propre dosage. Mais nous le verrons un peu plus tard.

–          La nicotine : il n’est pas forcément nécessaire de se munir de nicotine, tout dépend du e liquide que vous souhaitez réaliser. Pour rappel, le taux varie entre 19mg et 0mg.

–          Les arômes : ce sont eux qui vont donner le goût aux produits que vous allez préparer. Choisissez-les en fonction de vos préférences. Tabac, sucré, gourmand, fruité, n’hésitez pas à vous faire plaisir, mais également à tester de nouvelles choses. Le site http://www.astuce-sante.fr/ vous donne quelques conseils pour choisir l’arôme qui vous convient.

Il est également possible de se lancer dans le diy e liquide avec des additifs. Cependant, cela n’est pas obligatoire. Quel est leur rôle ? Apporter plus de goût à votre préparation. Ce sont en quelque sorte des exhausteurs de saveurs.

DIT e liquide : le matériel

Maintenant que vous disposez des ingrédients indispensables pour la création de votre e liquide, il est nécessaire de s’équiper du matériel qui facilitera cette préparation. Vous trouverez sur Internet des kits, nous vous les recommandons.

–          Une seringue ou une pipette graduée : cela vous permettra de doser au mieux votre mélange.

–          Des flacons pour recueillir votre e liquide : vous pouvez tout à fait récupérer vos anciens flacons, que vous aurez fait bouillir au préalable.

–          Un flacon pour la base : il est recommandé de réaliser un premier mélange de PG et de VG dans un récipient à part. Mais, comme nous l’avons dit précédemment, vous pouvez trouver des bases déjà toutes faites.

–          Lunettes et gants de protection : nécessaires pour éviter les projections dans les yeux. Les ingrédients à la préparation d’un e liquide sont gras aussi, des gants vous permettront de les manipuler sans en avoir sur les doigts.

Voyons maintenant comment procéder pour doser au mieux vos différentes recettes.

Comment procéder à la fabrication ?

La base (80 à 90% du mélange) peut être dosée de différentes manières :

–          80% de PG et 20% de VG, pour moins de vapeur, mais plus de saveur.

–          70% de PG et 30% de VG, un bon compromis entre vapeur, hit et saveur.

–          50% de PG et 50% de VG, pour profiter de beaucoup de vapeur et d’une bonne restitution des arômes.

–          20% de PG et 80% de VG, si vous aimez faire énormément de vapeur, sans faire l’impasse sur le goût, c’est définitivement le mélange à conseiller.

Pour la nicotine, il existe des boosters. Trouvez ici un convertisseur pour bien doser votre recette.  En ce qui concerne les arômes, nous vous conseillons de les choisir déjà préparés, vous les doserez alors en fonction du rendu dont vous souhaitez bénéficier.