Adorez-vous la gastronomie italienne ? Voulez-vous apprendre à la cuisiner dans les règles de l’art et réussir toutes vos recettes ? Des astuces simples vous sont recommandées. Ces secrets augmenteront surement votre savoir-faire et vos compétences en matière de cuisine, mais donneront également une explosion de saveurs à vos repas. Suivez ces astuces et épatez vos convives pour votre prochain repas italien.

Bien choisir les ingrédients

L’alimentation italienne est parfaitement équilibrée et saine. Pour faire ressortir votre menu 100% italien, il vous faut d’abord assurer la bonne qualité de vos différents ingrédients. Cette qualité des ingrédients est très importante, car la cuisine italienne ne requiert que très peu d’ingrédients. Plus vos ingrédients sont bons et frais, plus vos plats seront succulents. Pour vos légumes, qui sont des ingrédients omniprésents dans chaque menu italien, vous pouvez bien trouver ceux qui vous conviennent sur les marchés ou bien dans les supermarchés. N’hésitez pas à les goûter s’ils vous font douter. Il en est de même pour les fruits. La qualité de vos poissons, de vos viandes et de vos fromages est également à tenir compte.  Conservez –les bien au frais et si possible recouvrez de film alimentaire ceux qui en ont besoin. Pour gagner du temps, préparez à l’avance certains ingrédients et mettez-les juste à la portée de votre main. Réussissez votre propre carte italienne comme la carte pizzeria avec les sauces préparées à l’avance, les légumes marinés, ou bien les fruits et légumes séchés.

Respecter l’ordre des mets

Un menu restaurant italien est généralement composé de différents mets répartis en cinq services. Pour commencer, recevez vos convives dans la vraie tradition italienne en les offrant des antipasto ou des amuse-gueules. Ce premier service doit être très léger, fin, mais aussi créatif. Vous pouvez jouer avec tous les ingrédients accompagnés d’aromates de votre choix comme l’obligatoire huile d’olive. Une fois le premier service fini, vous pouvez ensuite servir les entrées ou encore les primo piatto. Ce service est typiquement italien, car il sera à base de pâtes. Choisissez de ce fait les pâtes qui vous conviennent et respectez la cuisson al dente pour bien réussir votre service. Cependant, ces pâtes peuvent être substituées par la soupe, la polenta, les gnocchis ou le risotto. Le troisième service est composé du plat de résistance ou le secundo piatto. Vous y proposerez du poisson ou de la viande avec accompagnement un seul légume. Vous pouvez également servir de la salade lors de ce service. Avant de terminer vos services, pensez à servir les fromaggio. Ce service est composé de fromages accompagnés généralement de fruits frais de votre choix. Puis enfin viennent les desserts ou dolce servis avec de l’infusion ou des liqueurs digestives.

Bien choisir les boissons

En Italie, trois boissons peuvent être servies lors d’un repas. Il s’agit de la liqueur, du vin et de la bière.  Pour la liqueur qui est généralement à base de fruits ou bien à base de café, elle se boit avant ou après les repas. Si vous voulez la servir en apéritif, faites-la entrer avant le plat principal. Sinon, vous la servirez après les repas, avant juste l’entrée des desserts. Si vous décidez de ne pas suivre la structure normale d’un menu italien, mais que vous optez plutôt pour un menu pizza, servez de la bière. Choisissez une bière bien gazeuse, mais légère comme la Peroni, la Nastro Azzuro. Le vin peut également être proposé lors d’un repas italien. Le vin rouge est destiné pour les pizzas et les pâtes sauf les pâtes aux fruits de mer. Le vin blanc s’accorde par contre avec ces dernières ainsi que les desserts.