Livrer dans les délais, maintenir ou améliorer votre performance, satisfaire à tout moment vos clients. Tels sont les objectifs à atteindre dans votre entreprise. Toutefois, garantir un meilleur reporting de gestion administrative et surtout financière représente pour vous une véritable épreuve. Pourquoi ne pas recourir à l’externalisation de votre DAF ou plus précisément de la comptabilité de votre entreprise. Eh oui ! Cette solution présente tout ce qu’il faut pour prendre en charge sur la gestion financière de A jusqu’à Z. Reste à savoir comment procéder pour aboutir à une direction financière externalisée propice au développement et à la rentabilité de votre boîte.

Pourquoi externaliser la direction financière de son entreprise ?

Avant de connaître les différentes solutions qui permettent d’externaliser le service de comptabilité ou la direction financière de votre boîte, il s’avère être important de trouver les bonnes raisons d’opter pour cette pratique. À ce propos, l’externalisation ou l’outsourcing permet avant tout un redéploiement stratégique de votre personnel. En effet, dans la majeure partie des entreprises, la fonction financière est prise en charge par un personnel qui à part sa tâche principale s’efforce également d’assurer l’administration du personnel, le reporting de gestion, la gestion de paie, etc. Ce qui rend ainsi sa responsabilité plus stressante et plus difficile à gérer. Cela dit, l’outsourcing financier permet de libérer votre collaborateur ou votre personnel d’une partie, voire de la totalité des opérations de comptabilités auxquelles il doit gérer au quotidien. En outre, en tant qu’entrepreneur, il est également très important de suivre en temps réel les changements, les derniers dispositifs en matière de la législation comptable. Dans ce sens, le recours à un cabinet d’expert-comptable en externe vous offre l’opportunité de suivre, de découvrir et de pratiquer les nouvelles règles de comptabilités, ainsi que les dernières lois en la matière. À vrai dire, ce cabinet externe est à l’affût de la moindre modification légale de cette législation. De plus, il sait vous prévenir en temps réel de leur cadre d’application. Par ailleurs, l’externalisation du service financier vous permet aussi de mettre la technologie à la portée de votre gestion financière, de votre méthode de reporting, de l’administration de vos personnels, etc. Pour vous persuader des avantages de l’outsourcing financier, cliquez ici. Quoi qu’il en soit, cette solution vous offre toujours le privilège de confier la gestion financière de votre entreprise à un professionnel hautement qualifié.

Le DAF à temps partagé, la solution d’externalisation la plus pertinente

Il s’agit ici d’une grande opportunité pour les petites et moyennes entreprises. En effet, le DAF à temps partagé, appelé également DAF personnalisé est un expert de la fonction administrative et financière qui met en avant son savoir-faire au profit de deux ou plusieurs entreprises, dans un temps bien défini. Parmi ses principales fonctions, le DAF externalisé prend entièrement en charge les incontournables de la gestion administrative et surtout financière de votre boîte. Celle-ci inclue alors la supervision de votre équipe de comptable, la conception et le suivi de votre reporting de gestion, l’optimisation du cash. À part cela, il est aussi en mesure d’accomplir des missions plus spécifiques comme l’élaboration d’un ERP, l’accompagnement de votre société sur un projet de développement externe, la mise en place d’une levée de fonds, etc. Dans ce sens, le DAF externalisé est bien plus qu’un simple consultant. Il s’agit avant tout d’un cabinet externe opérationnel qui prend en charge le management des équipes de votre société, tout en s’impliquant directement dans la gestion financière de celle-ci. De ce fait, par délégation, ce professionnel est tout à fait en mesure de représenter votre entreprise auprès de vos partenaires, vos associés, vos actionnaires, etc. Bref, de par sa compétence, il peut vous représenter et défendre vos intérêts devant vos interlocuteurs extérieurs tels les avocats, les experts-comptables, les banquiers, etc.

Les atouts d’un DAF ou directeur administratif et financier externalisé

Parmi ses grands avantages, le DAF à temps partagé offre à votre société l’opportunité rarissime de bénéficier d’un service de finance et comptabilité de haut niveau, dans un intervalle de temps bien défini, et ce sans nul besoin de vous engager dans une démarche de recrutement d’un personnel permanent. De ce fait, les atouts du recours à un DAF externalisé sont avant tout la souplesse de gestion associée à un coût de mise en service restreint (grâce à la mutualisation), ainsi qu’à un niveau d’expertise très élevé. En ce qui concerne la souplesse, il convient de préciser que la durée d’intervention d’un directeur administratif et financier en externe est modulable suivant les besoins et la circonstance dans laquelle évolue votre société. L’engagement peut être résilié à tout moment dans la seule condition de respecter un préavis d’un mois. La mission qui peut quant à elle durer généralement de 4 à 18 mois. Pendant ce temps, vous pouvez vous consacrer exclusivement à vos missions et vos activités prioritaires. Pour ce qui est du coût, il est évident qu’engager un DAF à temps plein avec un contrat à durée indéterminé est largement plus cher, alors que solliciter le service d’un DAF à temps partagé revient à un investissement moins coûteux pour un même service, pour une même prestation.

Astuces pour bien réussir l’externalisation du service financier de son entreprise

Avant d’opter pour une direction financière externalisée, il vous est a priori recommandé de faire le bilan sur la tenue actuelle de la comptabilité de votre société. Dans cette optique, l’idée consiste à revoir les méthodes comptables, ainsi que la méthode de reporting appliquée, à lister les tableaux de bord utilisés, ainsi que les obligations obligatoires et leur fréquence. En outre, si vous pensez qu’il n’est pas tout à fait nécessaire de confier la totalité de la gestion financière à un cabinet externe, prenez alors le temps d’identifier en toute précision les différentes fonctions qui doivent être déléguées. Par ailleurs, il vous appartient aussi d’analyser le coût de cette prestation avant de comparer par la suite les profits escomptés. Enfin, une fois que vous avez déterminé la fréquence d’intervention ou autrement dit la durée d’intervention d’un DAF en externe, il ne vous reste plus qu’à formaliser votre décision dans une lettre de mission et lancer si nécessaire un appel d’offres.