Quand on entend que les prix des œuvres d’art atteignent jusqu’à des centaines de millions de dollars, l’envie d’y investir doit passer dans l’esprit de beaucoup de personnes, mais est-ce vraiment réalisable ? Les investissements dans l’art présentent en fait certaines techniques qu’il faut respecter pour qu’elle soit réellement rentable.

Avantage de l’investissement dans l’art

L’avantage principal de la valorisation des œuvres d’art c’est que leur prix ne dépend pas des autres marchés classiques comme l’énergie et l’immobilier. Ainsi, leur valeur ne dépend pas de l’économie en général, mais surtout de la tendance artistique de l’époque. L’ancienneté de l’art participe aussi à accroître sa valeur de même que la célébrité du peintre mais surtout, l’esthétique de l’œuvre et le sens profond qu’elle dégage.

Il faut ainsi bien considérer tous ces paramètres pour réussir à vendre un chef d’œuvre et à rentabiliser l’investissement dans l’art. Par exemple Artprice, le leader de la cotation des marchés de l’art, a vu doubler l’indice global des œuvres historiques en sept ans ce qui montre bien la hausse de l’intérêt du public envers l’art. Artprice est aussi un excellent outil pour suivre les tendances du moment et savoir ainsi sur quel type d’art investir : la photographie, le dessin ou la peinture.

Inconvénients de l’investissement dans l’art

Malgré ces avantages par rapport à son indépendance à la fluctuation du marché, les consommations peuvent ralentir pendant les périodes de crise même si leur valeur n’est pas affectée.

L’investissement dans l’art présente des grands risques difficilement mesurables. En effet en dessous d’une certaine somme d’investissement, environ de 20 000 à 50 000 euros,  l’art ne sera pas rentable à long terme. Cependant, à court terme si l’on mise sur l’achat d’une œuvre  qui a couté une petite fortune, l’investissement devient très vite risqué.

Au minima, il faut connaitre la mode et tendance d’achat des clients avant de vraiment prendre un tel risque car les rentabilités peuvent devenir très aléatoires à long terme et les tendances à venir sont imprévisibles.

Techniques d’investissement

Pour investir dans l’art, il est conseillé de commencer du plus bas pour s’accommoder au retour d’investissement qui pourrait être généré. Beaucoup de jeunes artistes de talents cherchent des revendeurs, et les prix de leurs œuvres assez modestes vous permettront d’agrandir votre collection et offrir un large choix pour les clients. Vous pourrez ensuite passer aux œuvres de grande valeur lorsque votre business sera bien stable.