L’isolation thermique de la maison est un bon moyen d’économiser sur sa consommation énergétique. Par ailleurs, il est possible depuis plusieurs années de faire effectuer gratuitement l’isolation de vos combles ou d’obtenir des subventions financières susceptibles d’en financer la majeure partie.

Pourquoi isoler les combles en priorité ?

Dans une maison à l’isolation thermique défaillante, la chaleur a tendance à s’échapper de multiples parts : par le plancher, les murs, les fenêtres. C’est cependant via la toiture que se produisent les plus importantes fuites, de l’ordre de 30 % de la chaleur totale produite par vos appareils de chauffage. C’est la raison pour laquelle l’isolation des combles est souvent la première étape de la rénovation thermique d’une maison et qu’elle doit être effectuée par un professionnel. Votre toiture correctement protégée, vous serez en mesure de réduire vos factures de chauffage de plus d’un tiers, soit plusieurs centaines d’euros économisés chaque année, cliquez ici pour plus d’informations.

Vos combles sont-ils des combles perdus ?

Isoler les combles de votre maison gratuitement n’est possible que si ceux-ci sont considérés comme des combles perdus, c’est-à-dire comme un espace inaccessible ou impossible à aménager. Plus précisément, ils sont dits perdus si leur hauteur moyenne est inférieure à 180 centimètres, si la pente du toit est inférieure à 30 degrés, ou bien si la présence des charpentes ou un accès difficile rendent vos combles impossibles à aménager en pièce à vivre ou même en simple lieu de stockage. Alors seulement vous pourrez prétendre à des travaux de rénovation gratuits, pour peu que votre toiture ne dispose pas d’une isolation de moins de 15 ans et que vous répondiez aux critères d’éligibilité de l’offre.

Quelles conditions faut-il remplir ?

Outre le fait de posséder des combles perdus, vous devez, pour obtenir une isolation des combles gratuite, remplir plusieurs critères de revenus ou de situation géographique. Tout d’abord, la maison que vous souhaitez isoler doit obligatoirement être votre résidence principale, ou une habitation louée en tant que telle. Elle ne sera pas éligible à des travaux gratuits si elle se situe dans un département donnant sur la mer méditerranée ou dans un espace d’outre-mer, votre maison devra donc se trouver dans les zones H1 et H2. L’offre étant destinée en priorité aux ménages les plus modestes, vous ne devrez pas non plus dépasser un plafond de revenus annuels calculé chaque année en fonction de la composition de votre foyer et de votre commune de résidence. A titre d’exemple, une famille de quatre personnes vivant en région parisienne ne devra pas dépasser un revenu annuel d’environ 30 000 euros. Vous pouvez tester votre éligibilité à des travaux gratuits sur la plupart des sites internet de professionnels de l’isolation en quelques minutes, gratuitement et sans engagement. Si vous remplissez les conditions précédentes, vous aurez alors la possibilité de contacter un spécialiste qui vous accompagnera dans vos projets de rénovation thermique.