Pour concrétiser un projet immobilier dans le département de Dordogne, il n’est pas du tout facile d’identifier un terrain à bâtir. On doit passer par quelques étapes plus ou moins complexes.

Choisir un terrain et son emplacement

Pour réussir une opération immobilière, il faut commencer par recenser les offres de vente de terrain, et faire une comparaison. Ensuite, il faut questionner les municipalités des communes concernant l’emplacement exact de ces terrains, et prendre le temps de visiter les quartiers où se trouvent les terrains sélectionnés accompagnés d’un constructeur de maison en Dordogne si possible.

Le terrain choisi ne doit pas être inondé ni en surface ni en profondeur. Dans le cas d’un terrain aplati, il faut se référer aux constructions voisines. Si elles sont en parfait état, alors on peut y bâtir une maison sans problème. Quant au terrain en pente, un mur de la maison doit supporter la partie en amont. Si le terrain comporte des bosses ou des creux, c’est qu’il est peu compact et que les fondations doivent traverser l’épaisseur de ces couches. Faire intervenir constructeur-maison-24.com pour bien étudier si des canalisations doivent passer sous le terrain.

L’orientation du terrain va constituer un point essentiel pour la future construction. Le Sud-Ouest s’avère être la meilleure orientation. Il est aussi important de prendre en compte les vents dominants. Ainsi, il faut demander l’avis d’un constructeur de maisons. Si l’emplacement du terrain se trouve dans une bonne localité, on peut y trouver facilement des écoles, des magasins, des transports communs, et surtout la sécurité n’est pas à craindre. En revanche, un terrain isolé peut avoir un accès difficile et les travaux de construction peuvent être toujours perturbés.

La localisation et l’emplacement précis doivent être définis selon la situation recherchée comme la taille de la superficie, isolée ou en lotissement, la maison à construire sera-t-elle de plain-pied ou bien avec étage ou sous-sol. De même que, il faut bien se renseigner auprès d’un constructeur de maison si le terrain est vraiment constructible, et est-ce qu’il est parfaitement circonscrit. Dans tous les cas, il convient de consulter les règles d’urbanisme ainsi que le plan de prévention des risques de catastrophes naturelles qui sont disponibles auprès de la mairie. 

L’importance de se renseigner

La future construction de maisons ne peut commencer qu’après l’acquisition d’un terrain. Il faut bien prendre en compte des différentes démarches à commencer par la consultation du géomètre jusqu’à la finalisation de l’achat chez le notaire, sans oublier de consulter un constructeur de maison en Dordogne.

Toutes les informations reliées aux caractéristiques du terrain fournies par un constructeur de maison individuelle en Dordogne ainsi que les règles d’assainissement et les risques éventuels, peuvent être consultées à la mairie. Si c’est un particulier qui met en vente le terrain, il n’aura suffisamment pas d’information. Si le terrain est mis en vente par un lotisseur, il a certainement mené une petite enquête ou une étude du sol.

À propos du COS, de POS, et du PLU

Le COS se réfère au coefficient d’occupation du sol. Étant un moyen pour savoir la surface maximale à construire sur le terrain, il est défini dans le PLU. Dans le cas où le terrain n’a pas été borné au préalable, il est donc nécessaire de circonscrire ses limites en vue d’écarter toute contestation ultérieurement. C’est un expert en géomètre qui se charge du bornage.

Il faut également passer par diverses vérifications telles que les projets en cours qui risquent de réduire la valeur de sa future maison ou réduire la luminosité de sa maison, la compatibilité des normes avec le projet de construction qu’on a.