Au sein d’une entreprise, la majorité des salariés se plaignent de ne pas être écoutés. Pour une prise de décision optimale lors d’une convention collective alors, il importe de trouver une solution efficace pour prendre en compte les avis de chacun. Pour éviter la monotonie, opter pour une animation digitale s’avère être une très bonne alternative.

Qu’est-ce que la convention interactive en collectif ?

Il s’agit là d’un procédé pour donner la parole au grand public lors d’une prise de décision à faire. Au fait, au sein d’une entreprise, tout le monde n’a pas la parole. Certains ne sont pas écoutés et d’autres refusent tout simplement de parler de peur d’être dénigré. Or, lorsqu’il est question du bon déroulement des activités entrepreneuriales, il importe d’avoir les avis de chaque personne concernée. Du moins, il faut prendre en compte la voix de chaque représentant de groupe. Pour ne pas devoir insister trop ni à prendre une mauvaise décision, adopter une autre méthodologie plus efficace s’impose. Pourquoi ne pas faire une animation convention ? Si une entreprise souhaite vraiment répondre aux besoins de ses salariés, elle se doit de s’adapter à l’évolution de la technologie. Il faut dire que la convention digitale est un moyen facile, efficace et pratique pour tous. Avec l’avancée de la technologie, il faut se hisser petit à petit vers l’usage des dispositifs plus performants. Avec de nouvelles initiatives, on se met à la rencontre de l’évolution. À un moment donné, on doit d’ailleurs laisser de côté la convention traditionnelle peu pratique. Une idée d’animation à proposer sera alors la convention professionnelle 2.0 qui garantit une forte implication de l’assistance. Des dispositifs assurant une réussite de la convention participative au sein d’une entreprise sont à voir de près sur fr.interactive-wall.com.

Comment faire usage de la convention 2.0 ?

Digitaliser une convention interactive consiste à faire usage d’un mur interactif permettant de recevoir les messages du public, leur soufrage en direct sur un écran géant, les questions qui permettent de les faire sortir d’un doute, etc. C’est la solution efficace lorsque tout le monde ne pourra pas prendre la parole. Avec un dispositif professionnel convention 2.0, la solution simple et moins onéreuse, on peut s’attendre à un résultat optimal. Il faudra tout de même faire le bon choix. D’abord, en matière de connecteur et d’offre. En souscrivant à un compte, il faut savoir qu’il y a toute une variété de connecteurs. Le choix optimal contribuera à la diffusion de la convention sur les réseaux sociaux et autres moyens de publication. Par contre, si on souhaite que la convention soit confidentielle, ou qu’on ne souhaite aucunement publier ce qui s’est tenu lors des réunions, la plateforme SMS/MMS est sollicitée. Par ailleurs, il faudra aussi personnaliser le mur digital. Avec un thème précis, on peut attirer l’attention de tous. Des images employées, des couleurs de page spécifiques sur les powerpoint, des typos, logos et divers paramètres encore animeront parfaitement la séance. Attention tout de même à ne pas avoir une installation défaillante. C’est la base même d’une séance réussite.

Quelles sont les autres conditions pour la réussite d’une convention ?

Une communication forte et un message bien passé, tels sont les objectifs d’une convention digitale. Pour ce faire, toute une organisation devra être assurée par les responsables à commencer par le choix de l’endroit où se tiendra la réunion. Cela dépend du nombre des participants. Ensuite, il faudra évidemment bien sélectionner les activités et les animations pertinentes pour ne pas que la séance soit trop monotone. Cette alternative contribuera à une meilleure réflexion et créera un esprit d’équipe. Par ailleurs, pour réussite une convention d’entreprise, il faudra encore choisir la bonne date. Alors, celle-ci est cruciale étant donné qu’il faudra dynamiser les troupes. Si on opte pour une date avoisinant les grands événements tels que les périodes de vacances, on n’aura pas beaucoup de monde. Les moments les plus propices sont alors les mois de janvier ou septembre alors que tout le monde n’est pas en déplacement. Il faut aviser les concernés 2 à 3 mois à l’avance pour qu’ils puissent s’organiser. Certes, une convention d’entreprise doit se tenir chaque année, et se doit d’être unique à chaque fois. C’est d’autant plus un moyen pour motiver les salariés.