Lorsque la mésentente n’est plus supportable au sein du couple, lorsque toutes les alternatives ont été envisagées (médiation familiale, séparation de corps…), il peut être plus raisonnable, dans l’intérêt de toute la famille, d’envisager le divorce.

Demander le divorce : un passage difficile

Parce qu’une demande de divorce est toujours une épreuve, même lorsqu’il est amiable, il est préférable de ne pas avoir à gaspiller une énergie précieuse dans des démarches et requêtes administratives pénibles. Dès que la décision de divorcer est prise, y compris si elle est unilatérale, il ne faut pas perdre de temps. Le site internet le-divorce.fr permet à chacun de trouver facilement toutes les informations utiles pour gérer de façon optimale son dossier de divorce.

Comment divorcer ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Il existe 4 formes de divorce (par consentement mutuel, pour acceptation du principe de la rupture du mariage, pour faute, pour altération définitive du lien conjugal). Que la séparation soit amiable ou contentieuse (dans les divorces pour faute par exemple), il est impératif de faire appel à un avocat dès le début de la procédure de divorce. Lui seul saura répondre à toutes les interrogations légitimes en cas de requête en divorce, mais il pourra également aller au devant de questions auxquelles tout le monde ne pense pas (comment quitter le domicile conjugal ?…). En outre, dans tous les cas, il est obligatoire de se faire représenter par un avocat lors d’une requête en divorce ; en cas de consentement mutuel, l’avocat choisi peut être le même pour les deux conjoints, ce qui permet notamment de limiter les frais.

Une transition à organiser

Quelles sont les options envisageables pour les enfants ? Qu’en est-il du partage des biens ? Quelles seront les conséquences dans la future transmission de patrimoine ? Autant de questions qu’il faudra se poser sans attendre, que l’on soit l’instigateur ou le destinataire de la requête en divorce. En effet, dans les dossiers contentieux, la procédure peut s’avérer très longue, et tenter de gagner un peu de temps (voire requalifier la procédure, comme cela est possible, notamment vers une procédure amiable) sera appréciable pour tout le monde, tant sur le plan financier que moral.