Les entreprises industrielles et tertiaires qui souhaitent réaliser d’importantes économies ont tout intérêt à se tourner vers des travaux d’isolation des tuyaux en faisant appel aux subventions de l’Etat.

Qu’est-ce que le calorifugeage des tuyaux industriels ?

Comme dans les copropriétés ou les maisons individuelles, une opération de calorifugeage consiste à isoler les tuyaux de circulation de l’eau chaude sanitaire, afin d’éviter les déperditions de chaleur et faire des économies d’énergie.

Les économies réalisées sont non négligeables, à condition que l’isolation réponde aux normes imposées par le gouvernement. Dans le cadre des entreprises tertiaires et industrielles, l’opération doit correspondre aux indications des fiches BAT-TH-146 et IND-UT-121.

Comme pour les particuliers, les professionnels du tertiaire et de l’industrie peuvent bénéficier de subventions pour faire en sorte que les travaux soient pris en charge dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique. Vous pouvez en apprendre plus sur le site moncalorifugeagegratuit.fr/.

Les matériaux calorifuges utilisés doivent répondre à un certain nombre de critères pour fournir une isolation suffisante et approuvée par le gouvernement. La performance thermique attendue est évaluée avant de commencer les travaux.

Pourquoi opter pour le calorifugeage ?

Comme le parc privé, le parc industriel et tertiaire peut parfois être doté d’un système de tuyauterie vieillissant ou très mal isolé. Si les points de distribution d’eau sont trop éloignés du point de chauffage, la déperdition de chaleur est non négligeable, de l’ordre d’environ 10°C entre le point d’entrée et le point de sortie.

Pour calorifuger les tuyaux, on utilise des matériaux particulièrement isolants, qui permettent de limiter, voire empêcher les déperditions calorifiques et réaliser d’importantes économies d’énergie.

Ces travaux ont également d’autres avantages financiers pour l’entreprise : la facture énergétique baisse instantanément, et l’économie peut représenter plusieurs milliers d’euros par an. Le patrimoine que représente l’entreprise est aussi préservé et valorisé, puisque rendu plus salubre. Un argument non négligeable pour une entreprise qui cherche à réaliser des profits et des économies.

Réaliser les travaux gratuitement

Les immeubles en copropriété ne sont pas les seuls à pouvoir profiter de travaux gratuits, les entreprises industrielles et tertiaires peuvent également prétendre à la gratuité dans le cadre des Certificats d’économies d’énergie.

Ces certificats, aussi appelés « prime énergie » ont été mis en place par l’Etat à destination des fournisseurs d’énergie. Ces derniers doivent inciter leurs clients à réaliser des travaux d’isolation et de rénovation énergétique pour recevoir une prime conséquente permettant de prendre en charge une grande partie ou la totalité des travaux. Les fournisseurs d’énergie refusant de s’y plier doivent s’attendre à une amende dont le montant est dissuasif pour la plupart des entreprises.

Pour bénéficier du dispositif des Certificats d’économies d énergie, les entreprises industrielles doivent faire appel à des artisans disposant d’une qualification RGE, un label qui certifie que les ouvriers ont été formés aux techniques d’isolation permettant d’obtenir la meilleure performance énergétique.

Attention, il est impératif de contacter un fournisseur d’énergie ou une entreprise spécialisée dans la prime énergie avant de réaliser les travaux. Lorsque la demande est faite pendant ou après les travaux, il est impossible de bénéficier de la prime énergie, même si vous avez fait appel aux bons artisans.

N’oubliez pas de conserver tous les devis et toutes les factures du calorifugeage industriel en cas de problème. Selon la taille de votre entreprise, les travaux peuvent durer de quelques heures à quelques jours, et seront réalisés en accord avec les normes fixées par l’Etat. Vous n’aurez plus qu’à profiter des économies réalisées après les travaux.