En l’absence d’un aménagement adéquat, la pente sous toiture se transforme vite en grenier destiné au stockage des équipements peu ou pas utilisés dans votre maison. Pourquoi cette perte d’espace alors que vous pouvez en faire usage en rehaussant la toiture. La superficie perdue peut servir de salle de bains, de chambre à coucher ou de dressing.

Modifier la pente sous toiture : les règles de rehaussement

Le rehaussement de toiture et le changement de pente de toiture sont deux techniques présentant plusieurs points de similarité. On les confond souvent même s’il y a toutefois quelques différences. D’une part, rehausser la toiture est un procédé permettant de la décaler vers le haut. Le toit gagne ainsi des centimètres grâce aux ossatures qui lui sont ajoutées, qu’elles soient en béton ou en bois.

Quant au changement de pente, il consiste à apporter les modifications nécessaires pour la pente de toiture. Dans ce cas, vous pouvez conserver les tuiles et les replacer si le toit a été entièrement refait. Vous obtenez alors une hauteur plus marquée rendant l’espace plus habitable.

Avec une toiture à faible pente, soit un angle de moins de 30°, vous pouvez envisager les deux alternatives précédemment citées. Au-delà, vous devez demander l’avis d’un professionnel qui étudiera votre toiture et vous recommandera la solution la mieux adaptée aux propriétés techniques de votre habitation.

A savoir : Si vous comptez réaliser un grand chantier, assurez-vous de choisir un expert hautement qualifié et bénéficiant du savoir-faire nécessaire pour la réussite de vos travaux. Au-delà, vous allez certes pouvoir réaliser des économies, mais vous n’obtiendrez jamais le fini impeccable rendu possible uniquement grâce à l’intervention d’un professionnel.

Les escaliers : un élément indispensable

La modification de toiture ne s’arrête pas aux travaux de construction. Elle implique aussi l’intervention d’autres professionnels notamment dans le domaine de la plomberie, si vous voulez transformer votre espace en salle de bains par exemple. Vous aurez également besoin d’un électricien pour faire parvenir le réseau d’électricité jusque sous votre charpente. Le recours à un menuisier et à un peintre est aussi nécessaire pour la touche de finition.

D’un autre côté, vous devez prévoir un escalier pour atteindre cet étage surélevé. Pour le concevoir, le professionnel doit trouver l’endroit idéal pour concevoir une trémie afin de créer une source d’aération nécessaire pour utiliser votre espace sous pente comme une véritable pièce à vivre. Attention ! L’endroit de l’escalier ne doit pas gêner la circulation au rez-de-chaussée. Vous n’allez pas agrandir votre espace habitable en réduisant les superficies déjà utilisées.

En réalité, on néglige trop souvent le choix de l’escalier et de son emplacement. Pourtant, c’est ce qui donne un accès à votre mansarde transformée en chambre ou en bureau. Si vous avez du mal à monter, vos combles perdus finiront en débarras. Votre escalier doit être suffisamment spacieux pour pouvoir l’utiliser confortablement. Le modèle hélicoïdal est idéal pour minimiser les dépenses. Cependant, si vous avez des enfants, il vaut mieux opter pour un escalier plus stable.

Permis de construction : Est-ce obligatoire ?

Si certains travaux ne nécessitent pas de permis de construction, d’autres en ont besoin pour acquérir un caractère légal. Pour modifier l’espace sous pente, vous devez bel et bien obtenir une autorisation. Cette démarche garantit le non dépassement de la hauteur autorisée pour votre terrain. Pour avoir une idée plus précise des possibilités qui vous sont données par loi, vous devez consulter votre mairie. Faites-le avant d’entamer les travaux pour ne pas risquer de dérives.

Le recours à un architecte est aussi obligatoire. Avant 2017, cette obligation concernait les surfaces habitables maximales de 150 m2. Depuis cette date, de nouvelles injonctions administratives ont augmenté ce chiffre jusqu’à 170 m2. Si vous voulez coller à la réglementation mise en vigueur, vous devez vous assurer que votre secteur d’habitation n’est pas situé dans une zone classée. Autrement, vous n’avez pas la possibilité de placer des fenêtres de toit ou toute autre ouverture modifiant l’aspect extérieur de votre maison.

A savoir : Ces procédures administratives sont menées par le professionnel à qui vous confiez vos travaux. Il saura reconnaître l’éligibilité de votre maison au rehaussement de toiture et le mode d’emploi que la loi impose en tenant compte des particularités de votre quartier ou de votre immeuble.

Conseils pour réussir vos travaux de transformation de pente

Il est clair que votre objectif premier en souhaitant modifier la pente de votre toiture, c’est de pouvoir transformer vos combles perdus en une pièce de vie. Pour tirer meilleur profit de cette démarche, vous devez profiter de l’occasion pour améliorer votre isolation thermique.

Choisissez alors des isolants suffisamment épais pour maintenir l’air frais à l’intérieur en été et l’air chaud en hiver. Cette intervention vous permettra de faire des économies considérables au niveau de votre consommation énergétique.

Réfléchissez longuement à l’usage que vous allez faire de cet espace. Par exemple, si le volume est lumineux, une pièce à vivre serait idéale. Par contre, si l’aménagement des combles a réduit l’espace de manière non négligeable, un dressing ou un bureau seront plus appropriés.

Dernière astuce : Côté mobilier, préférez des pièces peu volumineuses pour ne pas encombrer ce coin. Les meubles en hauteur et les rangements suspendus seront parfaits pour donner l’impression d’un espace plus grand et aéré. Pour la peinture, préférez le blanc et rajoutez des miroirs : une autre astuce efficace pour créer un trompe l’œil intéressant donnant à votre nouvelle pièce un aspect plus convivial et douillet.