La France, c’est 13 millions de personnes qui travaillent dans un bureau : en moyenne, chacun produit 130 kg de déchets par an, dont 70 et 85 kg sont des déchets papier.  Mais il n’y a pas que le papier que l’on doit trier…

Les dernières évolutions en date relatives au cadre réglementaire, dont la loi concernant la transition énergétique, les entreprises sont de plus en plus amenées à intégrer la problématique de gestion des déchets via des poubelles de tri sélectif au sein de leur organisation.

Organiser la gestion des déchets dans une entreprise en 3 phases

Il n’y a rien de compliqué, il suffit juste de se poser les bonnes questions pour mettre en place un système de gestion de tri sélectif simple et ludique afin qu’il rencontre le succès escompté !

1ère phase : pour bien gérer ses déchets, procéder à un inventaire !

En effet, dans un premier temps, il faut cartographier les déchets de l’entreprise :

  • Voir les différentes sources : bureau, atelier, restaurant…
  • De quels types sont les déchets : papier, carton, plastique, métal, verre, non recyclables ?
  • Volumes ?
  • Sont-ils dangereux ?

Suite à cette première phase, vous pourrez ainsi établir une cartographie des différents types de déchets présent dans votre entreprise afin d’établir un plan d’action pour les traiter.

2ème phase : équipez-vous !

La simplicité étant un gage de succès dans la gestion du tri sélectif, une large gamme de poubelles de tri vous permettent de trier facilement vos déchets tout en réduisant votre impact environnemental.

Parfaitement adaptée aux entreprises, les collecteurs de tri sélectif s’intègrent facilement dans les bureaux et les espaces repas.

Avec leur design attractif et leur utilisation simple et pratique, les corbeilles de tri sont une incitation au tri sélectif et valorise la démarche de recyclage des déchets !

 3ème phase : sensibiliser le personnel à la gestion des déchets

Vos bornes de tri sont maintenant installées, il va donc falloir que tout le monde en face bon usage.

Pour cela, il faut que le personnel soit sensibilisé à la problématique de gestion des déchets.

Ainsi, c’est avec l’engagement de tous que l’entreprise peut réduire et mieux gérer ses déchets.

Les salariés sont prêts à s’impliquer, s’ils comprennent l’importance de leur geste et se sentent valorisés.