Les crèches sont des établissements qui accueillent les enfants en assurant leur garde. Il existe plusieurs types de crèche tels que les crèches collectives, les crèches familiales et les crèches parentales. Les foyers collaborent avec des spécialistes qualifiés pour éduquer vos enfants. Les crèches collectives sont aussi classées en quelques catégories.

Définir une crèche collective

Cette structure reçoit en général les enfants de 2 mois à 3 ans. Elle est dirigée par une puéricultrice. L’établissement détient de lieux adaptés aux tout-petits. Des professionnels qualifiés comme les auxiliaires puéricultrices, les éducatrices maternelles et les psychologues assurent l’éducation des enfants. Dans leur pédagogie, ils adaptent les petits à la vie collective. Ils enchaînent ainsi leurs instructions par la pratique d’activités créatives. Les crèches collectives collaborent avec des pédiatres pour assurer les suivis médicaux réguliers des tout-petits.

Les types de crèche collective

En matière de crèches collectives, il y existe trois types de structure :

– Les crèches parentales ;

– Les crèches privées ;

– Les crèches publiques.

Les crèches parentales sont administrées et dirigées par les parents eux-mêmes. Ils gardent les enfants avec au moins un professionnel qualifié. Les crèches collectives quant à elles, exercent des activités professionnelles à but lucratif. Ces structures reçoivent actuellement des subventions publiques. Les crèches collectives publiques sont les plus nombreuses. Elles sont agencées par les collectivités locales.

La gestion d’une crèche collective

Conformément aux articles R.2324-34 et R.2324-35 du Code de la santé publique, le directeur d’une crèche collective doit être :

– Soit une personne titulaire du diplôme d’Etat de docteur en médecine justifiant des diplômes, certificats et titres mentionnés aux 1°, 2° ou 4° de l’article R.2112-9 ;

– Soit une personne titulaire du diplôme d’Etat de puériculteur justifiant de cinq ans d’expérience professionnelle.

Il est pourtant possible de confier la direction d’une crèche collective à une personne titulaire d’un diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants justifiant de cinq ans d’expérience professionnelle (pour des enfants de moins de 3 ans) si la structure dispose de 40 places au maximum.

Il est aussi possible de confier la direction d’une crèche disposant de vingt cinq places au maximum :

– Soit à une personne titulaire du diplôme d’Etat de puériculteur justifiant de trois ans d’expérience professionnelle ;

– Soit à une personne titulaire du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants justifiant de trois ans d’expérience professionnelle auprès d’enfants de moins de 3 ans.