À moins d’avoir planifié un achat et mis suffisamment d’argent de côté, un entrepreneur va recourir au crédit pour financer son activité. Le tout est de faire dans de bonnes conditions, en suivant les bons conseils. Le principe de base, il faut comparer les coûts totaux du crédit et il ne faut jamais se fier aux taux annoncées par les publicités. Ensuite, il faut ajouter des frais de dossier et diverses assurances. Découvrez les différents types de crédits offerts aux professionnels !

Qu’est-ce qu’un crédit professionnel ?

Un crédit professionnel est un produit bancaire exclusif offert aux travailleurs indépendants ou aux personnes exerçant une profession libérale. Ces personnes peuvent être des consultants, des free-lancers, des entrepreneurs, des médecins, des avocats, des artisans ou des agriculteurs. Ayant une source de revenu irrégulière, aléatoire et souvent confrontée aux risques. Les banques quant à eux offriront un prêt qui correspond à leur besoin. À l’aide de ces prêts, le professionnel pourra financer ces projets pour un versement à court, moyen ou long terme, reprendre un fonds de commerce, acheter des biens de financement de matériels ou faire un regroupement de crédit. Parmi les financements professionnels les plus courants, on y trouve le leasing, le prêt remboursable, l’affacturage, le crédit revolving, le crédit de trésorier, etc. Souvent, la décision d’octroi des crédits demande des dépôts minimum aux souscripteurs et une étude de dossier faite par la banque, pour mesurer la pertinence du financement. Autrement dit, la banque sera la meilleure conseillère pour un produit adapté à votre besoin. Pour plus de précision, vous pouvez vous rendre sur compte-pro.com/ et trouver l’offre qu’il vous faut.

Le prêt amortissable

Le prêt professionnel amortissable est un crédit octroyé pour une courte durée de 2 à 5 ans ou une longue durée jusqu’à 15 ans. Dès la souscription du contrat, la banque donne un aperçu des mensualités à verser sur un tableau avec les taux d’intérêt et les frais bancaires correspondants. À partir de ce tableau, le professionnel pourra faire une projection des efforts de remboursement qu’il aura à faire avant l’échéance finale. Ce type de crédit pourra être négocié en réduisant les mensualités à payer ou en réglant une bonne fois pour toute le montant des emprunts. Les autres avantages liés à ce service dépendent de la concurrence. Le prêt amortissable est accordé pour l’acquisition d’un mobilier, d’une machine agricole, l’achat d’un véhicule d’exploitation, de même que les achats de brevet et de licence. La décision finale d’octroi de crédit dépend de certains critères en étudiant la pertinence du projet, en analysant la solidité financière de l’entreprise, le montant demandé, sa durée et le minimum de fonds déposé avant l’accord final. Toutefois, pour prévenir les risques, les banques exigent en retour une assurance invalidité-décès aux demandeurs.

Le prêt non-amortissable

Le prêt non-amortissable est le type d’emprunt professionnel octroyé suite à un besoin de trésorerie urgent dans le but de payer des créances clients, fructifier un stock ou payer le salaire des membres ou associés. À la différence du prêt amortissable, le système de remboursement n’est pas détaillé sur un tableau et le remboursement de l’emprunt peut se faire à une date définie suivant un contrat conclu entre les deux parties. Ce type de prêt n’est accordé qu’aux clients réguliers dont la solidité financière n’est plus à démontrer et justifient d’une ancienneté auprès de la banque. À part cela, le prêt accordé est limité à un plafond dont le taux d’endettement ne doit pas dépasser les 30 %. Le prêt non-amortissable est aussi une source de financement pour régler un problème de gestion d’affacturage auprès des fournisseurs. Parmi les services annexes qui accompagnent la gestion de ce crédit, le client dispose d’un service client qui lui rappel les opérations nécessaires, de même que le package d’accord inclut une assurance-décès accidentel.

Le leasing

Le leasing ou Location avec Option d’Achat ou encore Location avec Promesse de Vente est un financement professionnel sans apport initial. Le prêt est accordé pour acheter un bien immobilier, un véhicule, un parc informatique, un local professionnel ou un cabinet médical. Un accord tripartite est signé entre l’entreprise demandeur du prêt, le propriétaire du bien et la banque détenteur du crédit. Le leasing se révèle financièrement intéressant si l’on veut acquérir un bien à haute valeur ajoutée pour l’entreprise. La seule différence avec les autres produit, le bien reste la propriété de l’organisme de crédit jusqu’au terme du crédit. Ce qui constitue un avantage pour les prêteurs qui prennent moins de risques vis-à-vis des mauvais payeurs et un handicap psychologique pour le client. Pour parer à cet inconvénient, les sociétés de crédit peuvent offrir des contrats d’assistance pendant toute la durée du financement. À la fin du remboursement, l’entreprise sera le seul bénéficiaire du bien ou de la propriété.