La conservation et la restauration des œuvres antiques sont des prestations indispensables pour les musées qui souhaitent garder l’œuvre originale des pièces datant de l’époque de l’Antiquité. En ce qui concerne l’archivage, les systèmes de préservation des bibliothèques disposent d’outils capables de garantir une politique de préservation numérique.

Conservation des œuvres d’art

La conservation se révèle comme un facteur important dans l’évolution et le progrès. L’homme conserve les objets qu’il a créés dans le but de garder des aliments propres à entretenir la vie. Le principe de la conservation touche aussi tout ce qui concerne le divin. C’est pour cette raison que les Égyptiens construisaient les temples en pierre alors que les demeures des particuliers voire celles des souverains étaient construites avec des matériaux périssables.

En ce qui concerne la restauration en art contemporain, ces démarches touchent aussi bien la peinture, la sculpture, l’art graphique et plus récemment la photographie. La restauration de la peinture et de la sculpture est une opération délicate qui doit être réalisée par des professionnels. Cesare Brandi considère la restauration comme étant une démarche de transmission future pour qu’une œuvre d’art préserve dans sa consistance physique ainsi que sa double polarité esthétique et historique.

Différentes opérations nécessaires pour une conservation des œuvres antiques

Une restauration s’inscrit dans la démarche de conservation-restauration. Loin d’être une action isolée, la restauration est un des maillons de la chaîne opératoire incluant la conservation préventive, la conservation curative et la restauration proprement dite. La conservation préventive prend compte principalement l’environnement, quant à la conservation curative, il s’agit d’une action directe sur l’objet permettant d’empêcher sa dégradation.

Selon l’International Concil of Museums-Commity for Conservation, l’organisme définit ce terme comme étant un ensemble d’actions directes entreprises sur un bien culturel dont l’objectif consiste à améliorer l’appréciation, l’usage et la compréhension. On entreprend des travaux de restauration sur des œuvres antiques ou autres œuvres culturelles lorsque le bien a perdu une part de sa signification ou sa fonction à cause de la dégradation ou le remaniement du passé.

Les musées pour la préservation des chefs-d’œuvre antiques

Même si les musées français et grecs exposent un grand nombre d’objets de l’Antiquité, ces établissements culturels sont nombreux à travers le monde à exposer des œuvres et des objets datant de l’antiquité. Athènes est la civilisation qui incarne par excellence l’art antique grec.

Les pièces découvertes sur les sites archéologiques d’Athènes et à travers la Grèce sont conservées dans des musées renommés. Grâce à des travaux de conservation, les établissements comme le British Museum à Londres, le musée de l’acropole rassemble de splendides chefs-d’œuvre antiques.