Le portail est un élément indispensable pour la sécurité de votre habitation. Lors de son installation, vous avez le choix entre deux systèmes d’ouverture, dont le portail battant et le portail coulissant. Pour ne pas vous tromper, il faut considérer les côtés esthétiques et pratiques de chaque version. Ce guide vous aide à prendre la meilleure décision.

Les avantages du portail coulissant

Ce modèle comporte un seul vantail. Il s’ouvre latéralement. Si vous avez une petite surface, ce système d’ouverture est adapté. Ceci convient aussi aux terrains en pente. En effet, en s’ouvrant de côté, le portail coulissant n’empiète pas sur l’intérieur de votre propriété. Ce qui vous permet d’obtenir un gain de place évident. C’est par ailleurs plus facile à utiliser et à ouvrir. En revanche, pour que l’installation soit possible, il faut disposer d’une surface suffisante pour le dégagement horizontal de la porte.

Que vous optiez pour un portail alu ou en PVC, il est tout à fait possible d’opter pour un refoulement à gauche ou à droite de celui-ci. Mais, l’ouverture par défaut d’un portail coulissant est le coulissant droit. Le PVC est un matériau particulièrement tendance. Un modèle en pvc met en valeur votre habitat. Pour accéder à tous les choix possibles, cliquez ici.

Pourquoi opter pour un portail battant ?

Ce système d’ouverture requiert un peu plus de place. Le portail battant est composé de deux vantaux qui s’ouvrent vers l’intérieur de votre propriété. Ceux-ci ne doivent pas s’ouvrir vers l’extérieur et encombrer la rue. Si la porte n’empiète pas sur la voie publique, une ouverture à l’extérieur est toutefois envisageable. C’est surtout conseillé si votre accès est en montée.

La largeur des deux vantaux peut être identique ou inégale. Ce second modèle est tendance. En ce qui concerne la pose, deux possibilités s’offrent à vous. D’un côté, la pose en tableau consiste à installer votre portail de façon à ce qu’il ouvre jusqu’à 90 °C. D’un autre côté, la pose en applique permet une ouverture à 180 °C. Pour ce qui est du prix, à matériaux égaux, un portail battant est moins onéreux qu’un modèle coulissant. En effet, la structure du portail ainsi que la taille des travaux à effectuer pour son installation sont moindres. Enfin, concernant les matériaux, tout dépend de vos goûts. Les fabricants peuvent concevoir du portail pvc, en aluminium, en bois, en fer, ou encore en acier.

Pensez à motoriser votre portail

Votre portail, qu’il soit battant ou coulissant peut être motorisé. Cela rendra son utilisation encore plus pratique et facilite d’une manière considérable votre quotidien. En effet, à votre arrivée ou votre départ, vous n’avez plus besoin de descendre de la voiture pour ouvrir et refermer la porte. Il vous suffit d’appuyer sur un bouton d’une télécommande. Un portail automatique apporte également plus de valeur à votre habitat et contribue au renforcement de votre sécurité.

Différents systèmes de motorisation peuvent être mis en place. Pour un portail battant, la motorisation à bras articulé est à privilégier. Ceci offre un mouvement d’ouverture doux et régulier du vantail. L’inconvénient de cette option est que le moteur est visible. De ce fait, il n’est pas à l’abri des aléas extérieurs. Ce qui peut avoir un impact sur sa durée de vie et sa performance.

Pour un portail coulissant, la batterie tampon est une option qui s’offre à vous. En réalité, le choix de la motorisation de l’ouverture va dépendre de divers critères comme sa longueur, son poids, etc. Il est donc important de vous faire conseiller par un professionnel pour faire le bon choix. Le kit de motorisation sera fixé sur une dalle de béton.