Avoir une climatisation qui marche dans sa voiture est une option pour notre confort dans l’habitacle. Néanmoins, elle est tout aussi indispensable pour chasser la buée de notre parebrise ou de faire fondre la couche de neige venue se déposer un soir d’hiver. Le nouveau règlement en vigueur depuis 2009 exige que les gaz réfrigérants utilisés soient conformes aux normes environnementales. En effet, les anciennes cannettes sont de nature à altérer la couche d’ozone par les molécules qui composent ces derniers. Heureusement, les progrès technologiques ont permis de mettre en place une solution qui ne nécessite pas de démonter entièrement votre système de climatisation pour le remplacer par un tout autre mécanisme. Quelques adapteurs et outillages adéquats ont été mis à la disposition des propriétaires de modèles plus anciens de véhicules pour procéder à cette transition. L’un des gaz les plus populaires du moment est sans doute le gaz Duracool, affichant de nombreux avantages.

Les bienfaits écologiques du gaz Duracool

Le gaz réfrigérant d’hydrocarbures duracool est très prisé par son innovation en matière écologique. En fait, par rapport aux fréons utilisés entre les années 30 et 90, celui-ci ne produit pas d’effet de serre. Par conséquent, il ne détériore pas la couche d’ozone comme ses prédécesseurs. Le gaz r12 utilisé auparavant en tant que propulseur d’aérosols contient un mélange d’hydrocarbures et de chlore ou de fluor, très nocif pour l’environnement, mais également pour l’homme. C’est la raison pour laquelle sa production ainsi que sa vente ont été interdites. Il y a également le gaz r134a qui fait l’objet de controverses. Bien qu’étant inoffensive pour la couche d’ozone, la contribution de celui-ci dans le réchauffement climatique a attiré l’attention des gouvernements de quelques pays pour en restreindre l’usage. Ainsi, c’est à juste titre que le gaz réfrigérant naturel (donc non toxique) 12a remplace les gaz r134a et r12 en supprimant toutes les molécules de chlorofluorocarbone (CFC), responsables de l’effet de serre.

Les économies réalisées par rapport aux autres gaz

Les propriétés chimiques du gaz duracool 12a constituent un réel bonus pour les usagers. Non seulement ce gaz vous permettra de réaliser des économies par rapport à ses équivalents duracool r134a ou 1234yf, mais il vous facilitera aussi la tâche, car il est parfaitement compatible avec toutes les huiles de climatisation. En l’occurrence, pour une cannette de 170 g de gaz 12a, vous aurez l’équivalent d’environ 500 g de gaz r134a, 515 g de r12 ou de 350 g de gaz 1234yf. L’explication en est simple. Comme les molécules sont plus grosses que les autres gaz réfrigérants, et que les pressions de fonctionnement sont plus basses, vous réaliserez des économies d’énergie de près de 40 %. À l’évidence si vous intégrez le gaz 12a dans votre système d’air conditionné à la maison, vous serez vu d’un bon œil par le gouvernement français qui incite à limiter la consommation énergétique par foyer. Cependant, en ce qui concerne les automobiles, certains constructeurs n’adhèrent pas encore à son utilisation si bien que votre garantie pourrait en subir les frais si vous envisagez de convertir votre climatiseur.

La qualité pour votre système de climatisation

Le gaz Duracool propose une qualité exemplaire comparée aux gaz r134a et r12. D’une part, le propane utilisé dans les cannettes est plus raffiné que celui qu’on utilise pour faire des grillades en plein air. De plus, il n’est pas corrosif, contrairement aux précédentes versions. Cela va affecter positivement la longévité de votre système. D’autre part, son efficacité énergétique vous épargnera des réparations ou interventions multiples. Et, cerise sur le gâteau, les vendeurs de produits Duracool les plus réputés offrent des packs comprenant les outils nécessaires pour installer ou entretenir votre système de climatisation ou réfrigération.