Dans la famille des échafaudages, on compte 3 catégories distinctes : les modèles fixes, roulants et mobiles. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux échafaudages fixes, leurs matériaux et leurs dimensions.

Quels sont les différents types d’échafaudages fixes ?

Oui, il n’y a pas un seul type d’échafaudage. Il en existe même plusieurs dont chacun correspond à un usage et à des travaux bien spécifiques. Avant d’acheter un échafaudage fixe d’occasion ou neuf, vous devez définir vos besoins. Pour vos travaux de façades, optez pour un façadier : l’équipement idéal pour faire de la peinture, un travail de ravalement ou d’isolation. En revanche, si vous comptez entamer des travaux pour stabiliser votre charpente, choisissez le modèle multidirectionnel qui vous donnera plus de flexibilité. Ce type d’échafaudage est vivement recommandé pour les gros œuvres avec une grande charge de maçonnerie. Pour des travaux de moindre envergure, préférez l’échafaudage de maçon. Enfin, sachez qu’il y a aussi l’échafaudage fixe d’occasion considéré comme le modèle destiné aux couvreurs. Muni d’une protection, il correspond aux travaux de couverture.

Fibre de verre, acier ou aluminium : Quel matériau choisir ?

Vous avez choisi le modèle d’échafaudage fixe d’occasion ou neuf qui correspond à votre activité ? Il faudra maintenant s’intéresser à la matière. Commençons par la fibre de verre qui offre une stabilité et une résistance très appréciées. Ajoutez à cela qu’un échafaudage conçu dans ce matériau est non conducteur, ce qui signifie que si vous allez devoir toucher des conduits électriques, vous serez en sécurité. L’aluminium peut être un bon choix parce qu’il est léger et maniable. Il est toutefois à éviter dans les travaux qui impliquent de porter des charges trop lourdes. Dans ce cas, vous aurez tout à gagner à choisir l’acier galvanisé. Ce modèle est plus stable que le précédent avec une capacité à supporter 450 kg sur chacun de ses plateaux. Il peut être utilisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Hauteur, longueur et largeur : les paramètres à vérifier

L’environnement et les techniques de travail sont des éléments déterminants pour le choix de votre échafaudage fixe neuf ou pour un modèle d’occasion. Pour trouver la hauteur idéale pour votre équipement, mesurez la distance fixe en hauteur et ajoutez 2 m pour gagner plus de centimètres et permettre aux ouvriers de travailler confortablement. Autrement dit, votre échafaudage doit correspondre à la taille moyenne d’un homme plus les mètres imposés. Pour la largeur, posez-vous les bonnes questions : Comptez-vous utiliser votre équipement pour travailler à l’extérieur ou à l’intérieur ? Êtes-vous le seul sur le chantier ou en compagnie d’autres prestataires ? Êtes-vous contraint de porter des matériaux lourds et volumineux ? Le travail que vous effectuez, implique-t-il de passer dans des zones étroites ? Les réponses à ces interrogations vous éclaireront sur les dimensions à retenir.