La traduction des documents juridiques joue un rôle primordial dans la facilitation de la communication, dans l’interprétation des actes signés, mais surtout dans le bon déroulement des échanges entre les différentes parties engagées. Puisque le domaine juridique referme des règlementations strictes et complexes, le recours à un cabinet de traduction officielle est indispensable. Mais en quoi consiste réellement les missions d’un traducteur juridique assermenté et comment trouver le bon prestataire ?

L’essentiel à savoir sur la traduction assermentée.

Le choix d’engager un traducteur assermenté ne peut être décidé à la légère puisqu’il s’agit d’un partenaire de premier ordre pour l’entreprise. Afin de bien orienter votre décision, il est d’abord important de comprendre les missions du cabinet.

La plupart du temps, on parle toujours de traduction assermentée lorsqu’il s’agit de traduire des documents juridiques, mais en réalité, on devrait surtout parler de traduction certifiée. En effet le traducteur doit disposer d’une assermentation pour effectuer la mission par contre la traduction, elle doit être certifiée.

La mission du cabinet de traduction juridique consiste donc à effectuer une traduction exacte des actes juridiques pouvant être présentés devant la Cour : documents notariés, rapports financiers, contrats d’assurance ou de travail, clauses statutaires… Une fois la traduction achevée, le professionnel assermenté appose sa signature et un cachet officiel authentifiant la conformité du document à l’original.

Pourquoi est-il important de faire appel à un traducteur juridique assermenté ?

La traduction juridique est une opération à la fois technique et délicate. En effet, son but n’est pas de traduire approximativement les textes d’origine dans une autre langue, mais bien de produire des textes ayant les mêmes équivalents dans les deux systèmes judiciaires.

Étant donné que le traducteur agréé dispose d’une maîtrise des systèmes judiciaires concernés et d’une connaissance poussée en linguistique, lui seul pourra transposer un concept de la juridiction d’origine à celui de la juridiction d’arrivée. Cela est d’autant plus valable vu l’importance de la précision et de la fluidité de la traduction.

Notez également que le recours à un traducteur assermenté est capital notamment pour garantir la confidentialité des documents traduits. C’est d’ailleurs pourquoi il est recommandé de s’adresser à un cabinet affilié à la Cour d’appel puisque leur équipe est tenue de respecter un engagement de confidence.

Comment bien choisir son cabinet de traduction ?

Afin de trouver le cabinet proposant un traducteur expert à même de fournir un travail à la hauteur de vos attentes, pensez à vérifier les qualités et compétences de son équipe telles que:

. la maîtrise des deux langues à traduire,

. la connaissance approfondie des systèmes juridiques d’origine et d’arrivée,

. la rigueur et la précision puisque les documents seront déterminants pour les autorités et juridictions qui les examineront.

Le métier de traducteur est une profession strictement règlementée par la loi ainsi, il vous sera plus facile de trouver un expert assermenté. Pour les professionnels inscrits sur la liste d’experts de la Cour d’appel, le suivi d’une formation spécifique à la profession est impératif ce qui est un garant de réussite de la mission. Si vous décidez d’engager un traducteur indépendant, assurez-vous qu’il soit inscrit à l’URSSAF et qu’il déclare son activité auprès de l’administration. Cela vous évitera de travailler avec un traducteur incompétent et par la même occasion les mauvaises prestations.

Notez par ailleurs qu’un traducteur devra, non seulement trouver le bon terme pour formuler la traduction, mais qu’il devra également produire un document fidèle à l’original tout en respectant le système juridique des deux langues. Dans ce cas, il est préférable d’engager un professionnel assermenté ayant suivi une formation juridique. Ce dernier pourra ainsi procéder aux recherches nécessaires en matière de droit comparé et de terminologie afin de fournir une interprétation fidèle du document de départ.