Nombreux sont ceux qui rêvent d’un séjour en camping. Si cette version 100 % nature des vacances remporte de plus en plus d’adeptes en France, certains hésitent encore à sauter le pas. Si vous en faites partie, découvrez dans cet article des conseils spécialement dédiés aux débutants Vous comprendrez alors comment préparer votre départ en camping.

Conseil n°1 : choisissez bien votre camping-car

Vous avez le choix entre plusieurs modèles et marques de véhicules. Vous pouvez investir dans un camping-car neuf ou d’occasion. Si votre budget est limité, optez pour la location. Commencez alors par définir vos besoins. Testez la conduite d’un mobil home voire plusieurs. Effectuez des recherches sur le web et contactez des professionnels qui vous présenteront des directives utiles pour bien choisir. Ensuite, sélectionnez les destinations qui vous intéressent pour vous faire une idée claire des déplacements. Les novices rencontreront des difficultés à planifier eux-mêmes leur itinéraire. Mieux vaut alors choisir un plan standard pour vos prochaines vacances en camping. Plusieurs plateformes en ligne proposent ce service. Pour finir, déterminez votre budget en tenant compte de vos besoins en essence, en alimentation et en stationnement. Il ne faut pas oublier que vous allez parcourir un trajet relativement long en pleine nature et que vous devez disposer des équipements nécessaires.

Conseil n°2 : apprenez à conduire un véhicule de camping

Vous n’avez jamais conduit un camping-car auparavant ? Il serait donc imprudent de vous lancer pour un long déplacement sans avoir préalablement vérifié vos compétences dans la conduite de ce type de véhicule. Vous apprendrez alors les techniques de manœuvre qui vont garantir votre sécurité. Entrainez-vous dans une rue vide et calme à un moment de la journée où vous ne serez pas confronté à un grand trafic. Par prudence, vous pouvez même vous rendre sur un parking. Sachez que vous allez vite vous adapter au gabarit du camping-car. Cependant, vous devez être conscient de sa hauteur. Vous anticiperez alors les panneaux de signalétique indiquant un plafond à ne pas dépasser. Parmi les codes routiers à respecter, les intersections doivent être prise avec une large inclinaison. Comptez jusqu’à 8 mètres pour prendre un tournant en toute sécurité.

Conseil n°3 : préparez votre premier camping

Vous comptez partir pour quelques jours en bord de mer, louer un bungalow ou un chalet ? Il est important de signaler que vous devez vous y préparer à l’avance afin d’éviter les imprévus. L’organisation dépend de la durée du voyage et des personnes qui vous accompagnent. Autrement dit, il y a une grande différence entre un départ en couple et un autre avec des enfants en bas-âge. Dans un premier temps, définissez votre itinéraire. Pour bénéficier des conseils de campeurs expérimentés, téléchargez l’une des applications conçues pour cet usage. Lorsque vous chargez le camping-car, placez les objets lourds et volumineux près de l’essieu. Assurez-vous qu’ils sont bien stables puis pensez répartir les bagages pour ne pas créer de déséquilibre. N’oubliez pas de verrouiller les placards avant de prendre la route. Faites le plein d’eau tous les 3 jours. Trouvez une borne électrique. Equipez-vous d’une bouteille de gaz. Enfin, le camping-car est un véhicule comme les autres. Une révision mécanique s’impose aussi bien que la vérification des pneus et de l’état de la batterie.

Conseil n°4 : faites une check-list

Intéressons-nous maintenant aux équipements et outils que vous devez emporter pendant votre voyage. Créez une liste pour être sûr de ne rien oublier :

  • Des cales de stabilisation pour immobiliser le camping-car en stationnement
  • Une rallonge
  • Un adaptateur
  • Une multiprise
  • Des embouts d’eau pour robinets
  • Une caisse à outil de bricolage
  • De la vaisselle
  • Des couverts
  • Une glacière
  • Une lampe torche
  • Une table pliante
  • Des chaises modulables
  • Un GPS
  • Un sac de couchage

Loin d’être exhaustive, cette liste comporte toutefois les éléments essentiels pour réagir aux imprévus. Une autre check-list doit être consacrée aux vêtements et accessoires comme un maillot pour nager dans la piscine, des tenues de randonnées, etc.

Conseil n°5 : trouver un logement pour passer la nuit

Pendant vos déplacements, vous devez trouver un lieu de stationnement sécurisé et adapté à votre véhicule. Le choix de votre itinéraire doit tenir compte de l’endroit où vous allez dormir pour récupérer. Les campeurs sont invités à ne pas arriver trop tard dans la nuit pour ne pas prendre le risque d’être confronté à des soucis de stationnement. Il y a plusieurs emplacements en plein air destinés à accueillir les vacanciers. Nous pouvons en citer les aires de service et les aires de camping-cars. Des parkings privés proposent aussi ce service à condition de détenir une autorisation officielle.