6 choses à savoir si vous êtes en colocation étudiante concernant votre assurance habitation

Assurance habitation

Publié le : 20 juin 20235 mins de lecture

Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le contrat d’assurance habitation étudiant. Ainsi, vous aurez toutes les réponses à vos questions si vous êtes un étudiant en colocation !

L’assurance habitation est-elle obligatoire ?

Vous souhaitez savoir si l’assurance habitation étudiant est obligatoire ? L’assurance pour les risques locatifs (dégâts des eaux, incendies, explosions…) est effectivement obligatoire. En effet, elle permet de protéger le bailleur en cas de sinistre.

Grâce à la souscription d’un tel contrat d’assurance, le propriétaire est couvert par l’assureur si des dommages sont causés à son bien immobilier. Même si vous n’êtes pas de nationalité française et que vous louez un logement pendant la durée de vos études, ce contrat d’assurance est obligatoire. De même, si vous ne passez que quelques mois dans le logement, l’assurance habitation est toujours requise.

Qui doit souscrire au contrat d’assurance ?

Vous louez un logement avec un ou plusieurs colocataires et vous souhaitez savoir qui doit souscrire au contrat d’assurance habitation ? Parmi les différents colocataires, au moins l’un d’entre eux doit contracter une assurance habitation.

Toutefois, il n’est pas requis que chaque colocataire soit titulaire d’un contrat d’assurance habitation. Toutefois, dans certains cas, il est recommandé que chaque colocataire souscrive à un tel contrat. En effet, cela vous permet d’être bien couvert en cas de sinistre au sein de votre logement. Dans tous les cas, il est possible de faire figurer tous les noms des colocataires sur un unique contrat d’assurance habitation, ou bien que chacun contracte un contrat en son nom. Dans ce dernier cas, il est préférable d’opter pour le même assureur. Mais cela n’est pas obligatoire.

Quelles sont les options possibles ?

Bien que l’assurance pour les risques locatifs soit obligatoire, il est vivement recommandé d’opter pour un contrat d’assurance habitation adapté à vos besoins. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’une couverture élargie pour votre logement. La garantie de responsabilité civile permet d’indemniser les tierces personnes qui ont subi des dommages à cause d’un sinistre survenu dans votre logement. Cette situation est très courante, notamment dans le cas des dégâts des eaux où les appartements voisins peuvent être affectés.

Vous souhaitez être couvert en cas de cambriolage, d’intempéries ou encore de vandalisme ? Ces garanties ne sont pas toujours proposées dans les contrats d’assurance. Ainsi, il est préférable d’en parler avec votre conseiller si vous souhaitez en bénéficier. Il est toujours utile de savoir à l’avance ce que couvre l’assurance habitation. De nombreuses garanties optionnelles existent. N’hésitez pas à demander des renseignements au moment de votre souscription !

Existe-t-il des tarifs préférentiels pour les étudiants ?

Souvent, les assureurs proposent des offres spéciales pour les étudiants. Sur le site internet particuliers.sg.fr, découvrez toutes les offres proposées par la Société Générale pour les étudiants. Ce public, qui est souvent précaire, peut bénéficier de réductions lors de la souscription d’un contrat. Lorsque vous prenez contact avec un conseiller en assurance, pensez à lui préciser votre situation.

Vous pouvez également profiter de réductions en souscrivant à un contrat d’assurance habitation auprès de l’assureur de vos parents. En effet, celui-ci peut vous proposer un tarif spécifique.

Quels sont les risques en cas d’absence d’une assurance habitation ?

Être assuré pour les risques locatifs est une obligation légale. Si vous ne la respectez pas, vous vous exposez à de lourdes sanctions. Chaque année, vous êtes tenu de présenter votre attestation d’assurance à votre bailleur.

Si vous êtes dans l’incapacité de présenter ce document, celui-ci peut mettre un terme à votre bail de location. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez à souscrire à ce contrat au plus vite !

Que se passe-t-il lors d’un changement de colocataires ?

En cas de changement de colocataires, certaines démarches sont nécessaires. Lorsqu’un seul colocataire a souscrit au contrat au nom de tous, il est nécessaire de prévenir votre assureur afin que celui-ci produise un avenant à votre contrat avec le changement constaté.

Toutefois, si chacun des colocataires a souscrit à un contrat individuellement, il faut demander au nouveau colocataire de souscrire lui aussi à un tel contrat d’assurance. Pour éviter les éventuels litiges, pensez à indiquer le nom de votre assureur au nouveau colocataire. S’il souhaite opter pour un autre assureur, il en a la possibilité. Mais il est tout de même recommandé que tous les colocataires aient le même assureur. En effet, il peut exister certaines divergences dans les différents contrats.

Plan du site