Face à une concurrence de plus en plus rude sur le marché intérieur, beaucoup d’entreprises adoptent une stratégie d’internationalisation. Mais pour réussir une implantation à l’étranger, il faut savoir communiquer en langue du pays d’accueil, d’où l’intérêt de collaborer avec une agence de traduction. Cependant, faire appel à un traducteur, c’est lui confier l’image de l’entreprise. Le choix du prestataire doit alors se faire avec prudence. Comment choisir une agence de traduction ? Voici les critères à prendre en compte pour sélectionner les meilleurs professionnels.

L’expérience

Avoir une expérience en traduction est le premier critère à exiger dans le choix d’un prestataire. En effet, il est important de vérifier le sérieux du cabinet de traduction et son aptitude à gérer le projet linguistique. De ce fait, vous pouvez lui demander des exemples de ses réalisations et même consulter les avis de ses autres clients pour connaître leur niveau de satisfaction.

L’agence de traduction doit aussi avoir une expérience dans votre domaine d’activité. Il serait difficile pour un interprète de traduire un document juridique s’il ne dispose pas de connaissance dans le secteur. Puis, un document juridique ne se traduit pas de la même manière qu’un texte médical, académique ou marketing. Seul un professionnel possédant des compétences dans votre domaine d’expertise est en mesure de vous livrer une traduction fidèle aux idées du document original. L’idéal est de faire appel à une entreprise de traduction sur www.activaction.fr qui est capable de gérer des domaines variés grâce à son réseau de traducteurs spécialisés.

En outre, confiez votre projet à un professionnel capable de faire une traduction dans toutes les langues. Le rendu sera d’autant plus de qualité s’il est traduit dans la langue maternelle de l’interprète. Seul un traducteur natif peut maîtriser les subtilités linguistiques de sa langue et d’employer des mots et des formulations adéquates rendant la traduction plus authentique. Ainsi, pour traduire un texte en chinois, il est judicieux de solliciter l’aide d’une agence de traduction qui travaille avec une équipe de traducteurs chinois. Collaborer avec un interprète natif permet de bénéficier d’une traduction de qualité, comme si le texte a été rédigé directement dans la langue du pays d’accueil.

 La qualité

La qualité de travail est le second indicateur à considérer dans la sélection d’une agence de traduction. Afin de garantir la qualité de la prestation, choisissez un cabinet de traduction certifié par une norme de qualité. Il existe des labels délivrés par des organismes de référence comme ISO et AFNOR. Privilégiez les services de traduction qui détiennent un label ISO 17100,  la norme la plus élevée dans le domaine.

À part cela, il faut tenir compte du profil des traducteurs notamment leurs formations académiques et leurs expériences. Faites également attention au prix appliqué par l’agence. Un tarif plus bas a des répercussions sur les salaires des traducteurs. Un interprète mal payé sera moins motivé et cela peut se sentir sur la qualité de son travail.

L’utilisation d’outils performants est aussi un critère-clé dans le choix d’une agence de traduction. Renseignez-vous sur les outils de traduction employés par le prestataire. Même si l’humain est un excellent traducteur, un interprète peut se servir d’une application pour optimiser la qualité de son travail. Parmi ces outils, la TAO ou Traduction Assisté par Ordinateur. Ce logiciel possède différentes fonctionnalités qui permettent au traducteur de mener à bien ses missions. Il est plus intéressant pour les commandes en gros volume et les traductions à caractère spécifique étant donné qu’il mémorise chaque travail effectué. Le traducteur peut alors reprendre les terminologies liées au domaine d’expertise du client lors de ses prochaines missions.

Puis, pour garantir la perfection du travail effectué, il faut que l’agence ait un service de relecture. Faire relire la première traduction par un autre interprète est important pour repérer et corriger les fautes, afin de livrer en aval un document fiable et authentique.

 L’adaptabilité

Enfin, l’agence de traduction doit s’adapter aux besoins spécifiques de ses clients. Elle doit être en mesure d’anticiper et de maîtriser les contraintes techniques pour livrer les commandes dans les meilleurs délais. Elle doit être capable de traduire un texte dans un format spécifique qui peut être exigé par votre activité.

Pour traduire des documents confidentiels dont la divulgation risque de nuire à votre entreprise, assurez-vous que le prestataire a une politique de protection et de confidentialité des documents. Afin d’éviter les mauvaises surprises, informez-vous sur ses processus de transfert de données et sur la manière dont elle assure la confidentialité.

Notez que pour la traduction de documents administratifs comme des polices d’assurance, des textes de loi, des contrats commerciaux, entre autres, l’interprète auquel l’agence confie le projet doit être assermenté auprès de l’autorité judiciaire. Il doit figurer sur la liste des experts judiciaires.