Pour avoir un crédit immobilier chez une banque, vous devez présenter un dossier bien attrayant. Il y a même des critères que les organismes de prêt évaluent en fonction de votre situation avant de prendre une décision. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre quête.

Les critères accordés par les banques pour l’obtention des crédits immobiliers 

Afin qu’une banque puisse vous accorder un prêt, elle doit évaluer le risque. De ce fait, plus votre situation est rassurante et stable, plus vous aurez de meilleures chances d’avoir le crédit immobilier et de devenir propriétaire d’un bien. Il y a donc des critères sur lesquels va s’appuyer votre banque pour évaluer une situation. Il s’agit notamment des revenus, de l’apport personnel, de la capacité d’endettement, de la capacité à épargner, de votre profession et de la gestion du compte courant. Afin d’obtenir facilement un prêt immobilier, mettez bien vos chances de votre côté. Vous allez donc commencer par faire le choix d’un bien immobilier qui est à la hauteur de votre moyen, notamment durant une première obtention immobilière. Si le taux d’endettement a dépassé 33% ou si votre reste à vivre est trop faible, car vous avez choisi la position sur une maison ou un lieu de vie trop cher, dans ce cas vous avez diminué vos chances d’avoir votre prêt. Dans ce même concept, le saut de charge ne devrait pas être important. Il faut faire une simulation d’emprunt pour analyser l’ensemble de tous les paramètres.

Comment obtenir un prêt facilement ?

Pour obtenir un prêt immobilier, vérifiez votre situation professionnelle. Vous devez bénéficier d’un revenu stable et régulier, ce qui vous permettra de couvrir tous vos frais, mais également un métier qui ne présente pas des risques pour la banque. Le CDI est toujours le Graal, mais il est possible pour un CDD d’emprunter ou même pour un intérim. Par ailleurs, ayez un bon apport. En général, les banques aiment bien l’apport personnel de 10% tiré du tarif emprunté. Si la somme est assez conséquente, sachez qu’elles demandent aux emprunteurs de se charger des frais de notaire à minima. Aussi, vous devez bien gérer votre propre argent. Cela signifie ne pas être à découvert régulièrement, mais également être capable de dire à votre banque que vous pouvez épargner. Il y a des banques qui préfèrent le dossier de l’emprunteur ayant peu de salaires, mais une meilleure capacité d’épargner à celui qui présente de forts revenus, mais avec des gros découverts.

Refus de prêt immobilier : comment procéder ?

Décalez aussi votre projet d’achat immobilier de quelques mois, cela vous permet de vous laisser le temps d’assainir toutes vos finances et de montrer des comptes au vert à votre prêteur. Vous aurez alors l’occasion, dans le cas où le blocage présente un faible reste à vivre, de choisir un bien immobilier qui vous place dans une situation avec peu de détresse financière. Vous pouvez ainsi augmenter votre apport. Si la banque refuse de vous accorder le crédit immobilier, vous devez savoir qu’il faut étoffer le dossier et le présenter à d’autres organismes bancaires au lieu d’insister. Si vous obtenez le crédit dans une autre banque, vous devez y ouvrir un nouveau compte courant et verser tous vos revenus. Ce qui revient à changer de banque. Il est aussi possible de vous tourner vers des organismes généralistes qui ont une très forte puissance au niveau financier, et qui sont plus souples selon leur technique commerciale. Si vous vous adressez à un organisme spécialisé dans le crédit aux particuliers, il est sûr que vous allez faire face à des établissements ayant l’habitude de ce genre de situations. Vous pouvez donc ouvrir un nouveau compte courant.