Alcañiz, une des plus belles villes de l’Espagne de la communauté Aragon, est une ville située dans la province de Teruel. Elle n’est pas si grande mais pas petite non plus, Alcañiz a une superficie de 473 km2, avec 16.103 habitants, appelés Alcañizano. C’est une ville historique qu’elle soit nommée capitale historique du Bas-Aragon. Elle est facile a localiser : La ville est située à 150 km de Teruel et à 110 km de Saragosse, et elle fait partie des localités historiques de la Route du tambour et de la grosse caisse. Alcañiz  est très riche en patrimoine, dont la majorité ont été classées patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, ayant des abondantes architectures contemporaines et des bâtiments antiques. C’est une ville à ne pas rater par les amoureux des gotiques, ceux qui adorent les découvertes historiques, et ceux qui s’intéressent aux cultures et aux traditions des Européens. Les architectures les plus connues d’Alcañiz sont : le château d’Alcañiz, les peintures rupestres de l’art levantin, datant de la préhistoire ; le gisement ibéro-romain jusqu’à l’infinité de bâtiments de sa scène médiévale. Alcañiz possède également des nombreuses gastronomies et des célébrations traditionnelles, comme le spectaculaire fête de la Semaine sainte, fêtée par des bruits de roulement des tambours, appelé  tamborrada. Alcañiz est de ce fait une ville parfaite pour les vacances et les tourismes. Alcañiz est également connue  être l’originaire du cinéaste Buñuel, née le 1900 et mort le 1983.  de ce fait, Alcañiz possède plusieurs points d’intérêts, une belle ville pour aller en famille, entre amis, en couple ou individuellement. 

Les célèbres patrimoines d’Alcañiz

Les patrimoines artistiques et historiques d’Alcañiz semblent être infinis. Dans cette belle ville, les objets, les bâtiments, les arts datant de la préhistoire jusqu’à notre époque sont bien conservés. Le château d’Alcañiz est la première vue juste avant l’arrivée dans la ville, ce grand château attire tout de suite l’attention des touristes et des visiteurs. Il est aussi nommé château de Calatrava, par le fait qu’il appartenait à l’Ordre des Calatrava, un ordre militaire qui a joué un rôle très important dans la reconquête d’Alcañiz, dans l’année 1157. Ce château a été construit en vue de protéger la ville des ennemis, et actuellement il fait partie des paradoxes de turismo ou paradoxe de tourisme. L’intérieur est constitué des anciens bâtiments datant des XIIe et XIIIe siècles, ainsi que la tour de l’hommage avec quelques peintures murales gothiques d’une grande beauté. Alcañiz est une ville Chrétienne, ainsi elle possède des Eglises, dont certains datent de l’antiquité.  L’Eglise de Santa María La Mayor suscite l’attention de tous les touristes visitant la ville, le fait que l’intérieur est rempli des peintures gothiques le rend si fascinant. Dans cette même basilique, la façade romane la décore parfaitement. Se promener dans cette belle ville donne l’occasion de voir des différents vestiges médiévaux, comme la muraille, les tours ou les grandes portes comme celle de Lorette. Il est également intéressant de visiter le marché aux poissons gothique, construit en quinzième siècle, avec un très bon emplacement, parce qu’il est situé sur la plage principale de la ville. De plus, les bâtiments et de monuments baroques à Alcañiz, ce qui la rend si exceptionnelle. Plaza de España, l’endroit le plus amusant et anime de la ville suscite l’intérêt des touristes et des visiteurs. Elle est constituée de deux grandes bâtiments : Lonja, l’ancien marche et la fameuse galerie gothique de style catalan ; et la façade Renaissance de l’hôtel de ville. Ces deux bâtiments antiques possèdent la typique galerie haut-aragonaise défendue par un grand avant-toit. Plaza de España possède aussi des terrasses offrant une très belle vue de la ville, une belle brise d’été, et un environnement splendide. Le grand Palais Parador de Alcañiz, un ancien château de la ville est libre de visite, de plus il est devenu un hôtel restaurant avec tous ses conservations. Ainsi, le logement, avec un tarif pas cher, dans l’une de ses chambres pendant le séjour dans la ville est possible. La ville a également d’autres attractions d’intérêt un peu plus “actuelles”, Alcañiz est connue par sa possession du circuit Motorland, siège du Grand Prix d’Aragon de Motocyclisme. Il est possible de visiter le circuit. Il convient parfaitement aux amateurs de ce sport et aux curieux qui veulent découvrir comment sont les installations d’un circuit de cette gamme. Et même l’Hotel de ville d’Alcañiz possède une fameuse histoire, il a été construit par un ancien majesté Roi de l’Espagne, pendant la Renaissance. cote de l’Office de Tourisme de la ville, se trouve un espace souterrain accessible. Il s’agit d’un réseau de passages et de structures souterraines, d’un ancien glacier, d’une cave à vin et de galeries. Une partie de ces galeries était utilisée pour conserver la neige et la glace pour la conservation des aliments tout au long de l’année. A quatre kilomètres de la ville se trouve le site d’El Palao. Ce n’est ni plus ni moins que la plus grande enclave urbaine du territoire du Bas-Aragon. Le village est installé sur une colline stratégique, isolée et avec une vue étendue sur le territoire. Il est à noter que les travaux de fouilles sont toujours en cours, car une grande partie reste cachée.

Les cultures et les gastronomies traditionnelles d’Alcañiz

Les touristes, non seulement Européens, mais également internationales savent très bien qu’Alcañiz est plutôt connue par la célébration de la Semana Santa ou Semaine Sainte. C’est une fête spéciale et unique, la ville devient bruyante avec des ambiances traditionnelle lors de la célébration. Les habitants jouent à des instruments, pas de la grosse caisse, mais plutôt du tambour. Les tuniques sont bleues, contrairement aux tuniques de tous les autres villages qui font partie de la “Route du Tambour et de la Grosse Caisse”. De plus, le temps n’est pas “brisé”, comme c’est le cas dans les villes situées sur cet itinéraire. Et le vendredi saint, les habitants d’Alcañiz sortent à midi de leurs maisons “palilleando”. Ils vont sur la place, en attendant avec impatience la procession de la Proclamation, l’acte le plus important de cette Semaine Sainte. La ville est aussi faite pour les fans de la gastronomie, Alcañiz possède des produits à dénomination d’origine, comme l’huile d’olive du Bas-Aragon ou le délicieux jambon de Teruel. En outre, il y a aussi de remarquables plats typiques traditionnels comme l’agneau à la bergère, les haricots à la perdrix, le frit aux escargots, le riz de morue aux pommes de terre ou le fameux chirigol, raffiné par des produits du jardin d’Alcañiz.