La e-cigarette est un moyen efficace pour arrêter de fumer. Elle contient un certain liquide spécifique qui contient de glycérine végétale et de propylène glycol. Ces deux ingrédients sont les bases du e-liquide contenant dans les cigarettes électroniques. Cependant, des études scientifiques ont démontré que le vapotage de l’électronique cigarette provoque des effets nocifs pour la santé, car la dépendance peut engendrer quelques maladies respiratoires.

Les cigarettes électroniques ont un effet négatif sur les poumons

Il a été longtemps proclamé que les e-cigarettes ne présentaient aucun danger pour les poumons. Le fait que, contrairement au tabagisme, aucun processus de combustion n’ait lieu lorsque le soi-disant liquide s’évapore, a été décisif pour cette thèse.

Cependant, des études scientifiques montrent que les e-cigarettes causent plus de dommages aux poumons selon l’OMS. Les jeunes sont des personnes à risque pour le vapotage, car ces poumons sont très fragiles. Même si le taux nicotine est très bas dans le e-cig, il faut être vigilant pour sa consommation, surtout pour les personnes qui présentent des risques ou des difficultés respiratoires. En août 2019, il est devenu public que les autorités sanitaires des États-Unis enquêtent sur une nouvelle maladie pulmonaire étrange liée à l’utilisation des e-cigarettes. Cette maladie présente des signes comportementaux sur les états physiques des fumeurs.

L’apparition de mystérieuses maladies pulmonaires fait l’objet d’une enquête

Les autorités sanitaires enquêtent actuellement sur 100 cas de maladie pulmonaire soudaine dans 14 États américains. Les adolescents et les jeunes adultes sont particulièrement touchés. Selon une étude médicale, nombre d’entre eux ont dû être hospitalisés en raison de symptômes tels que l’essoufflement, la difficulté à respirer et les douleurs thoraciques lancinantes. D’autres ont également souffert de toux, de vomissements, de diarrhée et de fièvre. Chez certains patients, le cours de leurs plaintes était si grave qu’ils ont dû être transférés à l’unité de soins intensifs et branchés à un ventilateur. Il n’est pas encore certain que les patients se rétabliront complètement.

Les dommages aux poumons ont-ils été causés par les e-cigarettes ?

Lorsque les patients ont été admis, les médecins ont pensé qu’ils avaient des infections virales ou une pneumonie bactérienne. Au départ, aucun lien n’a été établi entre les différents cas. Cependant, alors que l’état des personnes touchées continuait à se détériorer malgré un traitement approprié, certaines souffraient même d’un arrêt respiratoire, les cloches d’alarme ont commencé à sonner. En conséquence, des efforts fébriles ont été faits pour trouver la cause des maladies pulmonaires. Les médecins ont dit qu’il était très difficile de faire un diagnostic car les symptômes pouvaient indiquer de nombreuses maladies. Finalement, il a été déterminé que les lésions pulmonaires étaient aiguës.

En outre, les personnes touchées ont toutes quelque chose en commun : elles ont toutes affirmé avoir fait de la vapeur dans les semaines et les mois précédant leur séjour à l’hôpital. Cela a conduit les médecins au coupable : la e-cigarette.

Pourquoi les e-cigarettes endommagent-elles les poumons ?

Toutefois, il reste à préciser dans quelle mesure l’apparition de ces maladies est attribuable en détail. Comme les patients ont vaporisé diverses substances telles que la nicotine, il n’est pas facile de trouver le déclencheur. Jusqu’à présent, les appareils eux-mêmes, mais aussi certains ingrédients des liquides ainsi que des impuretés sont suspectés.

Des études ont depuis longtemps montré que la vapeur peut contenir toutes sortes de substances en plus de la nicotine, qui sont clairement nocives pour la santé et peuvent endommager les poumons. Il s’agit notamment du propylène glycol, de la glycérine, des arômes, des toxines, des métaux lourds, des nanoparticules métalliques et des substances cancérigènes.

Pourquoi la cigarette électronique n’est pas une alternative sûre

Un chercheur connu a déclaré que des professionnels de la santé avaient déjà observé des cas de maladies pulmonaires liées aux e-cigarettes. Mais, pour la première fois, un schéma clair a été identifié. Elle a souligné que la vaporisation est considérée comme sûre par de nombreuses personnes, bien que l’on sache peu de choses à ce sujet. En effet, par rapport au tabagisme, il n’existe tout simplement pas d’études à long terme sur les e-cigarettes.

Il est incontestable que de nombreux fumeurs parviennent à renoncer au tabac à l’aide des e-cigarettes. La e-cigarette est souvent décrite comme le moindre mal. Il est demandé si ce changement est vraiment utile du point de vue de la santé, si l’on n’abandonne pas la cigarette électronique après avoir cessé de fumer. La e-cigarette possède un effet néfaste non seulement sur les poumons, mais aussi sur le cerveau, la muqueuse buccale et le système immunitaire, pour n’en citer que quelques-uns.

Il est conseillé d’utiliser des e-liquides qui ne contiennent pas des produits chimiques. Il faut bien regarder sur l’étiquette du produit avant d’en consommer. Les produits tabac présentent un réel danger pour la santé. Ils ont des effets négatifs sur les personnes qui ont des problèmes pulmonaires.