Si vous envisagez de vous procurer une pipe, il faut d’abord savoir laquelle est la bonne ? Comment le tuyau est-il bouché et nettoyé, etc. Ces questions et d’autres sont abordées dans cet article pour vous aider à vous lancer dans le monde de la pipe.

Comment faire le bon choix de pipe ?

Il est important de savoir précisément quel type de pipe est adapté aux besoins de son utilisateur dans un premier temps. Tant dans sa couleur que dans sa forme, le modèle d’une pipe doit d’abord convenir à la personne qui va la fumer. Il existe généralement deux types de tuyaux au choix : la pipe en bruyère et la pipe en écume. La pipe en bruyère est fabriquée à partir d’un bois de racine l’arbre. Celui-ci est particulièrement dur. De ce fait, il est adapté à la fabrication de tuyaux. Les pipes en écume sont faites en silicate de magnésium. Elles se distinguent des pipes en bruyère par le fait qu’elles ne se consument pas aussi facilement. C’est un avantage pour les débutants qui peuvent ainsi s’habituer à la technique de la pipe sans risque. Une autre différence qui peut influer sur le choix d’une pipe est son goût. Les pipes en bois dégagent une partie de leur propre arôme lorsqu’elles sont fumées. Les pipes en écume, en revanche, sont neutres.

Quel tabac, pour quelle pipe ?

En termes de tabac à pipe, on peut distinguer différents arômes de par leurs finesses. D’une part, il y a les variétés de tabac plus douces à l’exemple des tabacs danois qui sont souvent aromatisées au fruit. Puis, il y a les tabacs de Virginie et de Cavendish noir qui sont aussi très prisés. D’autre part, il existe des variétés plus fortes et plus épicées comme les tabacs anglais. Sans oublier le tabac Burley qui ne démérite pas en termes de popularité. Si vous débuter dans le fait de fumer la pipe, il est recommandé d’essayer une variété douce qui ne brûle pas trop fort afin de s’habituer à fumer la pipe progressivement. Les variétés qui contiennent une forte proportion de tabac Black Cavendish conviennent à cet usage. Cependant, si vous décidez d’utiliser un tabac de moindre qualité, vous devez tenir compte d’une chose : le goût du tabac ne correspondra pas nécessairement à l’odeur. En fumant, vous remarquerez certainement l’arôme de l’air ou de la fumée. Or, le goût du tabac pur prédominera toujours. L’arôme vous enveloppera, car il donne une touche spéciale au pur plaisir du tabac.

Les accessoires pour pipe

Bouchons, nettoyeurs, filtres, cuillères à pipe, allumettes, etc. Il existe de nombreux accessoires pour pipe. Le bouchon et le cure-pipe sont indispensables pour son bon entretien. Le fait qu’elle possède un filtre ou non dépend du modèle choisi. Vous n’êtes pas obligé d’en utiliser. Si vous décidez de mettre un filtre sur votre pipe, vous avez le choix entre le charbon actif, l’écume de mer et le bois de balsa. L’avantage d’un filtre est qu’il absorbe l’excès d’humidité dans la tige du tuyau. L’inconvénient est qu’il est moins facile de contrôler le tirage du tabac. Cela fonctionne mieux sans filtre. C’est également à ce niveau que l’arôme du tabac ressort et se faire sentir. Cela peut être, à la fois, un avantage et un inconvénient. Tout dépend de l’intensité du goût que l’on souhaite obtenir.

Comment bourrer une pipe ?

On dit qu’une pipe est bourrée, au sens propre du terme, lorsque le bol de la pipe est complètement rempli. Tout d’abord, vous prenez un peu de tabac et vous le laissez s’écouler dans le bol à pipe. N’appuyez pas encore sur la touche, cela ne se fera que lorsque le bol à pipe sera entièrement plein. Pour ce faire, il suffit de prendre un peu plus de tabac et de presser le tabac déjà présent dans le bol. Avec une pipe en bois, il est important qu’une légère couche de carbone se forme entre la paroi en bois et le tabac, ce qui protège le bois de la combustion. Pour ce faire, il suffit de remplir la pipe avec moins de tabac dans le bol lors des premiers essais. En remplissant la pipe d’un tiers et en augmentant la quantité de tabac de temps en temps, vous pourrez profiter pleinement du fait de fumer.