Pour des projets immobiliers comprenant la construction, l’achat ou la réalisation de travaux par exemple, il est possible de souscrire à un prêt. Plusieurs banques traditionnelles en proposent. De même pour certaines banques en lignes. Toutefois, quand on parle d’emprunt, il faut garder en tête qu’il y a un taux. L’idéal, c’est de trouver un crédit aux meilleurs taux.

Souscrire à un emprunt

La souscription à un prêt immobilier se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord, il faut choisir le crédit adapté au projet. Ensuite, il faut envoyer la demande et attendre sa validation. Après, si vous obtiendrez la somme, vous devez rembourser par la suite. Mais avant de réaliser toutes ces étapes, il est conseillé de passer par un simulateur d’emprunt. Cela vous permettra d’obtenir le montant de vos mensualités.  

Pour réaliser cette simulation, vous aurez besoin d’informations comme le montant du crédit, sa durée, le taux d’intérêt, le taux d’assurance, etc. Des informations concernant les simulateurs de prêts sont disponibles sur des sites comme tauxpretimmobilier.net. Après avoir simulé l’emprunt, il est également conseillé de calculer l’endettement. Pour obtenir ce taux, vous pouvez prendre le total de vos charges; les diviser par vos revenus, et multiplier la somme par 100. Pour les banques, le taux d’endettement préconisé est de 33 % maximum.

À noter qu’il est aussi possible de calculer ce taux via un outil simulateur de prêts. C’est pratique de passer par cette solution, car parfois, les établissements bancaires appliquent des pondérations sur les revenus locatifs par exemple. Vous pouvez ensuite adopter des solutions pour obtenir les meilleurs taux.

Faire appel à un courtier

Les prêts immobiliers sont souscrits auprès d’une banque. Toutefois, un courtier vous sera de grande aide pour affiner votre projet et pour vous aider à définir votre capacité d’emprunt. Un courtier vous accompagne dans le projet en évaluant votre situation financière et professionnelle, le type de prêt que vous devez choisir, la durée, les garanties, l’assurance emprunteuse, et bien d’autres encore. Il peut aussi se charger de vos dossiers pour concrétiser l’emprunt et il se charge également de les déposer auprès de l’établissement bancaire choisi. Enfin, il vous sera de grande aide pour trouver les meilleurs taux.

Un coach ou un courtier immobilier peut également vous aider à comparer les offres disponibles et à trouver les plus avantageux. En effet, avant de souscrire à un emprunt immobilier, il est préférable de comparer les offres des banques pour trouver les meilleurs taux. Sinon, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne. Ce dernier dispose déjà des grilles tarifaires et des taux des banques en général, suivant le cours du marché. Quand vous aurez trouvé la banque idéale qui propose les meilleurs taux, vous et/ou votre courtier pouvez négocier votre emprunt.

Il est fréquent que la banque refuse la négociation. C’est à ce stade que l’intervention du courtier est indispensable. En effet, il est apte à trouver des solutions plus pratiques concernant votre projet. Il pourra vous orienter vers une autre banque plus flexible, vers une option de rachat de prêt immobilier par un autre établissement bancaire, etc.

Astuces pour obtenir un emprunt aux meilleurs taux

Outre le fait de passer par un courtier, vous pouvez adopter des astuces supplémentaires pour obtenir une offre d’emprunt aux meilleurs taux.  Dans cette optique, vous devez tout d’abord constituer un dossier solide à présenter à la banque. Autrement dit, votre demande doit être préparée à l’avance. Pour ce faire, soldez les crédits à la consommation, évitez-les découverts, constituez-vous une épargne pour les frais annexes.

Ensuite, outre la mise en concurrence des banques pour trouver laquelle est la plus compétitive et apte à vous proposer un emprunt aux meilleurs taux, il faut faire attention à l’assurance emprunteur. Il pourra faire gonfler considérablement vos mensualités. À noter que vous pouvez choisir une autre assurance que celle proposée par la banque.

Évitez un refus

Pour pallier au risque de refus de la banque, il existe plusieurs moyens pour la convaincre. Prenez tout d’abord connaissance de votre taux d’endettement. Une banque ne prend pas en charge une demande d’emprunt si le taux d’endettement dépasse les 33 %. 

Préparez un apport. Il faut donc gérer correctement vos comptes bancaires, car il peut s’agir d’un critère juger votre capacité à rembourser. Votre situation professionnelle peut aussi causer un refus. Les statuts en CDD, freelance et d’autres cas similaires causent souvent 22 % des refus de prêt.  L’idéal, c’est de pouvoir justifier un CDI d’au moins 12 mois pour obtenir un emprunt sans refus.

Si votre demande a été validée, la banque vous enverra un document avec accusée de réception. Pensez à le lire en détail, vu qu’il contient les termes du contrat, les conditions de remboursement, le taux, etc. Ensuite, sachez que vous devez le signer et le rendre 10 jours après sa réception sinon, votre emprunt sera refusé.