Acheter un maison de luxe : 5 choses à vérifier avant de signer

Maison de luxe

Publié le : 13 juin 20227 mins de lecture

Sur le marché de l’immobilier, les offres de biens sont fortement diversifiées. Vous n’aurez pas toujours la chance de trouver le meilleur habitat au premier coup de recherche. Cela est encore plus vrai lorsque vous vous intéressez à l’immobilier de luxe. Pour trouver la maison de vos rêves, il faudra prendre votre temps et procéder à plusieurs vérifications avant l’achat. Que ce soit pour l’achat d’un château, d’un manoir, d’une villa, ou d’une maison bourgeoise, voici ce que vous devez vérifier avant de signer.

1. Vérifiez que la maison respecte vos critères de choix

L’immobilier de luxe est hautement diversifié. C’est l’un des secteurs qui présentent une grande variété d’offres pour convenir aux besoins des acheteurs. Que vous meniez les démarches vous-même ou que vous passiez par l’intermédiaire d’une agence immobilière de luxe, vous aurez intérêt à mettre en avant vos besoins si vous souhaitez acquérir une maison qui répond à vos critères personnels. Si vous avez effectué une bonne recherche, vous avez sans doute établi, dès le départ, la liste des caractéristiques que vous souhaitez avoir dans votre maison. Généralement, les acheteurs mettent beaucoup l’accent sur l’emplacement.

Ils peuvent viser une ou plusieurs communes pour l’affluence humaine ou pour l’environnement de vie : immobilier de luxe à Mougins ou à Paris par exemple. Lors de la première visite, vous pouvez déjà vérifier si la villa de luxe respecte tout ce que vous attendez d’un tel habitat. Une fois cela fait, vous venez alors de répondre aux points spécifiques. Il ne reste qu’à vérifier les points communs à l’immobilier de luxe.

2. Vérifiez si la négociation reste possible

Ne vous contentez pas du premier prix proposé. Ce dernier est peut-être surestimé. Vous commettrez alors l’erreur de réaliser un achat moins avantageux puisque vous aurez pu avoir une meilleure offre ailleurs. Plusieurs paramètres peuvent faire varier le coût d’une villa de luxe à vendre. Habituellement, les vendeurs restent flexibles à négociation, mais pas dans tous les cas. Encore une fois, les agences immobilières sont toutes désignées pour négocier en votre nom le prix des biens de prestige et vous obtenir des remises si possible. Il est recommandé d’opter pour une agence spécialisée dans la région visée pour l’achat. Par exemple, les professionnels du site coldwellbanker-luxuryandfamily.fr pourraient vous aider si vous souhaitez acquérir un immobilier de prestige à Mougins.

3. Vérifiez les défauts de la maison de prestige

Il est rare de constater des défauts sur l’immobilier de luxe neuf. Du moment que l’habitat correspond à votre goût, vous pouvez l’acheter. Par contre, en ce qui concerne les maisons rénovées, il faudra faire très attention. Normalement, le vendeur devrait vous faire part des moindres défauts que présente le bien en vente. Toutefois, on n’est jamais trop prudent. Un problème plus ou moins grave peut lui échapper. Prenez donc le soin de poser toutes les questions et d’effectuer toutes les vérifications possibles avant même de décider d’acheter. Effectuez aussi un diagnostic complet de la maison afin de vérifier par exemple l’état de la toiture, la rigidité des escaliers ou encore la qualité de l’isolation thermique ou de l’isolation phonique. Vous éviterez ainsi les surprises désagréables après l’achat. Une fois que vous savez ce qu’il y a à rénover, vous pouvez passer au point suivant.

4. Vérifiez le coût de rénovation ou d’entretien

Après vous être renseigné convenablement sur les défauts et les facteurs de rénovation éventuelle, assurez-vous de savoir à qui reviennent les coûts associés aux réparations. Évidemment, il n’y a aucun problème si c’est le vendeur qui en prend la charge. Vous pouvez alors vous concentrer sur le prix du bien et des dépenses dérivées. Si vous devez effectuer vous-même des travaux de rénovation, estimez le coût et ajoutez-le au prix réel d’acquisition de la villa de luxe. Cela va représenter le prix réel de la maison. À ces dépenses, il faut aussi ajouter le coût d’entretien. On l’évalue au nombre de pièces ou de terrasses à chauffer, à éclairer ou à entretenir, sans oublier la présence de piscine ou autres espaces extérieurs. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, vous pourrez à votre tour mettre certains coûts à la charge de la location.

5. Vérifiez les impôts et les taxes locales

Tous les biens immobiliers sont censés faire l’objet d’impôts locaux. Ils sont soumis à la taxe foncière ou encore à la taxe d’habitation. Comme vous pouvez l’imaginer, il est conseillé de se renseigner sur l’état de la fiscalité du bien de prestige que vous avez décidé d’acheter. Les taxes peuvent varier selon la localisation géographique du bien.  Assurez-vous que le vendeur a bien déclaré au fisc l’état de la maison et toutes les modifications apportées dans le temps. Autrement, vous risquez de faire face à une hausse de vos taxes locales si vous oubliez de mettre l’accent sur ce point. Pour finir, demandez le maximum de clarté et assurez-vous que le prix d’achat du bien immobilier soit le plus précis possible. Les éléments tels que les frais d’agence immobilière, les frais de notaire ou d’autres frais divers doivent être parfaitement identifiables.  

Plan du site