Comprendre les frais bancaires : comment minimiser les coûts liés à votre compte

frais bancaires

Publié le : 06 septembre 20236 mins de lecture

En appliquant des astuces très simples, vous n’éprouverez aucune difficulté à faire diminuer les frais de banque. Par exemple, vous pourriez être attentif aux conditions de l’établissement au moment de l’ouverture de compte ou bien négocier les frais.

À quoi correspondent les fameux frais des banques ?

Sur votre relevé de compte mensuel, vous observez des frais que vous ne comprenez pas forcément. Pourtant, ils sont immédiatement identifiables, car ils portent des mentions spécifiques. Vous recevez également des informations complémentaires au cours du mois de janvier avec un relevé annuel incorporant l’intégralité des frais pour l’année précédente. Ils correspondent à la gestion de votre compte courant, à des services spécifiques, à vos moyens de paiement ou les virements que vous avez réalisés. Sans oublier vos cotisations, les assurances, les frais pour les incidents, les irrégularités et le fonctionnement de compte. Au final, c’est un récapitulatif qui vous permet de mieux discerner vos dépenses. Pourtant, même s’il ne s’agit que de quelques euros à chaque fois, le montant n’est pas négligeable avec un impact direct sur votre budget. Voilà pourquoi, nous vous recommandons de prendre vos précautions pour les négocier. Par exemple, en suivant ce lien vous découvrirez un service d’une grande efficacité, sans mauvaise surprise, car toutes les conditions sont définies à l’avance.

Réduire vos frais en changeant de banque

Plutôt que de rester avec une banque traditionnelle, pourquoi ne pas envisager une collaboration avec une banque en ligne. Les établissements fonctionnent sans réseau d’agences comme c’est le cas sur le site particuliers.sg.fr. Vous profitez d’une tarification bien plus intéressante avec des services finalement comparables. Mais avant de changer de banque, une comparaison s’impose pour vérifier si les services proposés sont en adéquation avec vos attentes. Avec une banque intégralement en ligne, vous profitez d’une très grande facilité dans la gestion de votre compte courant. 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, vous gérez toutes opérations bancaires, sans la nécessité de joindre un conseiller. Néanmoins, certains services sont payants comme des opérations moins courantes ou lorsque vous rencontrez des incidents de paiement. L’ouverture d’un compte en ligne s’effectue rapidement et facilement en envoyant tous les justificatifs nécessaires et en vous laissant guider par l’interface. D’ailleurs, vous pouvez également profiter d’une carte bancaire, d’un chéquier et pourquoi pas de certains produits de placements. Il existe une grande disparité sur le marché, ce qui implique une comparaison de votre part pour éviter de vous retrouver avec un établissement qui ne vous convient pas.

Ne souscrivez pas à l’assurance des moyens de paiement

Pour réduire les frais, vous n’êtes pas obligé de souscrire à toutes les options comme c’est le cas de l’assurance des moyens de paiement. D’une manière générale, lorsque vous perdez votre chéquier ou lorsque l’on vous vole votre carte bancaire, votre établissement est dans l’obligation de procéder au remboursement des sommes détournées. En effet, vous n’avez pas besoin d’avoir une assurance spécifique, car il s’agit d’un cadre légal en vigueur sur le territoire français. Cependant, vous pourriez connaître l’application d’une franchise lorsque vous mettez du temps à faire opposition. Mais les montants sont relativement faibles et cette spécificité ne justifie pas forcément la souscription d’une assurance des moyens de paiement. De même, votre établissement bancaire essaye de vous orienter vers des options qui ne sont pas forcément intéressantes en fonction de votre profil. Prenez votre temps et n’oubliez pas que le numérique dans l’univers bancaire est un avantage pour comparer, sans la nécessité de vous déplacer.

La négociation de votre autorisation de découvert

Si vous êtes régulièrement à découvert, vous savez que les frais s’accumulent lorsque vous avez un trou d’air temporaire. En augmentant l’autorisation de découvert, vous évitez ces frais particulièrement onéreux. Vous vous acquittez uniquement des intérêts débiteurs que vous connaissez sous le terme d’agios. Généralement, les établissements bancaires pratiquant un taux entre 8 et 16 pour cent. Cependant, même si vous ne pouvez pas modifier le taux, vous pouvez parfaitement négocier les frais pour les incidents de paiement, les frais de rejet et les lettres d’information qui vous sont chèrement facturées. Encore une fois, il est important d’entamer une phase de négociation par rapport à vos besoins actuels et futurs. En appliquant ces quelques astuces, vous pouvez économiser plusieurs dizaines d’euros chaque année. Il suffit de faire preuve de bon sens et surtout de vous poser les bonnes questions avant de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire dans un établissement traditionnel ou sur Internet.


Plan du site