La Roue de la vie est l’un des instruments les plus traditionnels d’évaluation personnelle. Si vous êtes en phase avec le monde du coaching, vous avez certainement entendu parler de la Roue de la vie. C’est l’un des outils d’évaluation personnelle les plus répandus.

Elle est pratiquement omniprésente dans le nocoaching de la vie. Utilisé également dans le cadre du coaching de carrière et dans les entreprises sous la forme d’une “Roue des compétences”, il est toujours un outil opportun pour démarrer un nouveau service.

Bien que cet outil soit très populaire, des doutes surgissent souvent. D’autant plus qu’il s’agit d’une méthode très polyvalente, il est utile de passer en revue les situations dans lesquelles la Roue de la vie peut être appliquée.

Qu’est-ce que la Roue de la vie ?

C’est un outil utilisé pour effectuer des évaluations personnelles. La méthode est basée sur une réflexion sur les domaines fondamentaux de notre expérience quotidienne. Sa structure peut être comparée à un diagramme circulaire. Le cercle est découpé en partie, qui représente chaque secteur fondamental de la vie.

Le nombre de zones varie selon le modèle utilisé : peut être divisé en huit, dix, douze catégories ou plus. Chacune de ces parties sera consacrée à un secteur de la vie. La personne doit ensuite déterminer le degré de satisfaction dans chacun d’enter elle.

La Roue de la vie permet de prendre en compte certains des aspects les plus pertinents qui requièrent une plus grande attention. Il offre également au coach des éléments importants à travailler lors des prochaines sessions.

Il est très courant de finir par négliger certains secteurs de la vie. Cependant, pour atteindre l’épanouissement personnel et le plein bonheur, il est nécessaire de prendre soin de chacun d’entre eux. L’individu sera capable de visualiser, de manière graphique et organisée, quels sont les domaines qui nécessitent une plus grande attention. Il est ainsi plus facile de comprendre ce sur quoi il faut travailler.

L’application de cet instrument est très facile. Pour faciliter le remplissage, il est intéressant de diviser chaque section en 10 parties. Le client peut alors attribuer une valeur en pourcentage, ce qui facilite le remplissage. Par exemple, si le degré de satisfaction concernant les ressources financières est de 50%, il doit remplir 5 parties de cette zone, voire la moitié. Le résultat est une représentation visuelle forte.

Les 12 domaines de la roue de la vie

Traditionnellement, la roue de la vie compte 12 secteurs. Ils peuvent toutefois être remplacés en fonction de l’objectif de l’exercice.

1. Santé et disposition 

Cette partie concerne votre état de santé actuel. Elle doit comprendre des bilans de santé physique, mentale et émotionnelle. Ce secteur prend également en compte les niveaux de disposition et de motivation.

2. Développement intellectuel

Elle est en partie en rapport à vos connaissances et à vos acquis. Exercer votre intellect à tout moment vous aide à rester concentré et à développer de nouvelles compétences qui seront nécessaires sur votre chemin vers le sommet.

3. Équilibre émotionnel

Il s’agit de savoir dans quelle mesure vos émotions sont équilibrées pendant la journée ou si vous subissez beaucoup de fluctuations. Avant tout, il est important de réfléchir si vous gérez bien vos émotions (positives et négatives) et êtes capable de les garder sous contrôle, en évitant les explosions par exemple.

4. Réalisation et objectif 

En parlant de votre profession, dans quelle mesure vous sentez-vous épanoui ? Ce secteur analyse votre sens de l’objectif et de l’accomplissement professionnel, si vous êtes satisfait de votre travail et de votre emploi actuel, et s’ils sont conformes à vos valeurs et à vos projets.

5. Ressources financières

Comment se porte le secteur financier ? Pensez-vous gagner suffisamment d’argent pour maintenir votre niveau de vie et investir dans votre propre amélioration ? Vos revenus financiers sont-ils compatibles avec vos compétences et apportent-ils une valeur ajoutée à la société ? Tous ces facteurs doivent être évalués dans cette section.

6. Cotisation sociale

Cette partie est destinée à la perception de la contribution de leurs performances professionnelles à la société. Générer un impact positif sur la vie des autres est un facteur important de satisfaction personnelle, il faut réfléchir à l’impact que vos actions et votre travail ont sur le monde.

7. Famille

La famille est le noyau social avec lequel nous avons la plus longue coexistence. Il est donc très important de réfléchir aux qualités de ces relations et à leur impact quotidiennement.

8. Développement de l’amour 

Aimer l’intimité est important pour notre sentiment d’accomplissement et d’épanouissement personnel. Ainsi, cette section est destinée à évaluer vos relations, au-delà de votre estime de soi et de votre relation avec vous-même.

9. Vie sociale

Avoir un réseau d’amis et se sentir membre d’un groupe social est également essentiel pour une vie équilibrée et pleine. Ici, vous devez évaluer votre bien-être par rapport à votre entourage, le temps que vous devez passer avec eux et si ce temps est utilisé avec qualité.

10. Créativité, passe-temps et plaisir

S’amuser, se reposer et se consacrer aux choses que l’on aime est fondamental. Après tout, même si vous aimez votre travail, il reste indispensable : votre tête a besoin de temps pour se détendre. Vous devez évaluer si vous avez le temps de faire ce que vous aimez, si vous pouvez exercer votre créativité et si vous avez accès à des divertissements et à la détente.

11. Plénitude et bonheur

La plénitude se manifeste chez les personnes qui savent qu’elles profitent de leur vie. Avez-vous le sentiment que votre vie a un but, qu’elle est vécue avec qualité ? Quel est votre sens de l’organisation de votre vie et de vos émotions ? Dans ce secteur, vous évaluerez votre niveau de connaissance de soi, de bonheur et de sens de l’objectif.

12. Spiritualité

La spiritualité ne doit pas nécessairement être liée à la religion (bien que la religion puisse être considérée comme une forme de spiritualité). Ce domaine renvoie à une réflexion sur ce qui transcende la réalité. Il s’agit de découvrir ce que spiritualiser signifie pour vous et d’évaluer l’impact que cela a sur vous.

Application de la roue de la vie au coaching

Comme elle est un instrument qui mobilise la réflexion et encourage la connaissance de soi, la Roue de la vie est parfaite pour le coaching. Grâce à elle, il est possible de mieux comprendre à quel moment de la vie on se trouve, ce qui permet d’identifier plus facilement où on veut aller. En outre, il est également plus simple de comprendre les mesures à prendre pour atteindre cet objectif.

Il offre une vue d’ensemble des degrés de satisfaction des clients dans chaque secteur. Il est ainsi plus facile d’identifier les points sur lesquels travailler lors des prochaines sessions.

Bien elle soit utile à toutes les étapes du processus d’accompagnement, elle ne doit pas être limité à un seul type d’utilisation.

Elle peut être une alliée incroyable pour un coach qui veut apporter une valeur ajoutée à ses séances.

La Roue de la vie est un moyen efficace d’élargir les possibilités et d’accroître la sensibilisation. Alors pourquoi ne pas imaginer d’autres façons créatives de l’utiliser ? C’est dans cet esprit que nous avons développé des roues dérivées du modèle traditionnel. Ils peuvent être utilisés pour mieux travailler dans chaque domaine de la vie.

Autres roues

Il y a des exemples de sous-routines spécifiques que vous pouvez appliquer avec vos clients :

Roue professionnel 

Un client qui cherche à améliorer sa carrière, à changer de secteur ou à trouver un but peut l’utiliser pour évaluer tous les aspects de sa carrière à l’heure actuelle.  Pour approfondir la réflexion, utilisez la question : “Quelles sont les mesures à prendre pour arriver à une bonne finalité ?

Roue de l’inspiration

Un client non motivé peut énumérer dans cette roue plusieurs activités qui l’inspirent, la motivent ou la dynamisent. Ensuite, il suffit de définir le niveau actuel de dévouement à chacun d’entre eux. On peut choisir un levier, avec une question comme : “quelle activité, qui, si vous y consacrez du temps et de l’énergie, vous apportera rapidement une plus grande motivation et inspiration ?

Roue de force

Elle peut contenir les principaux points forts ou compétences du client, ce qui permettra de définir dans le graphique à quel point chacun d’entre eux est sous-utilisé ou non. Par exemple : “dans quelles forces devriez-vous travailler pour tirer le meilleur parti de votre potentiel ? De quelle manière ?

Roue de l’entreprise ou ventes

Pour cet exercice, il suffit d’énumérer les points forts ou les secteurs clés d’une entreprise ou d’un produit. A partir de là, il est possible de voir à quel point chacun de ces points est travaillé. Le levier doit être le domaine qui stimulera les ventes ou la croissance de l’entreprise.

La roue du stress

Parle des éléments qui génèrent le plus de stress pour le client, ce qui devrait permettre de quantifier combien chacun d’entre eux contribue à générer de la frustration et une perte d’énergie. Dans ce cas, le défi consiste à trouver les principales occupations qui ont besoin de voir leurs valeurs diminuées.

Roue de la connaissance

Les domaines doivent représenter les compétences qui manquent au client ou les choses qu’il aimerait apprendre ou connaître. En d’autres termes, comprendre quelles sont les connaissances ou les compétences qui lui manquent. Dans cette rubrique, il est possible d’aborder des aspects professionnels ou personnels. La réflexion finale doit se concentrer sur les compétences qui vous aideront le plus à atteindre vos objectifs et sur la manière dont elles peuvent être développées.

Roue des relations

Pour ceux qui cherchent une nouvelle relation, ou même pour approfondir une relation existante, elle peut contenir les caractéristiques essentielles d’un partenaire.  De cette façon, le client peut avoir une meilleure compréhension des qualités les plus importantes et de celles qui sont négociables.

Roue du projet

Lorsqu’on décide d’un nouveau projet, qu’il soit personnel ou professionnel, il est important d’étudier la situation. On l’utilise pour évaluer la pertinence de chacune des options. De cette manière, il est possible de faire un choix plus conforme aux objectifs et aux valeurs importantes pour le client. La réflexion finale doit porter sur les points faibles du projet et sur la possibilité ou non de les surmonter.