La biologie médicale est un secteur clé que la médecine humaine ne peut minimiser. En effet, elle permet le diagnostic rapide d’une maladie et d’en trouver ainsi le traitement et la prévention adéquats. Après des remises en question, la profession de biologiste médical en France surtout dans le domaine libéral connaît un avenir plus prestigieux.

L’importance de ce secteur dans la médecine

La biologie médicale est un domaine clé dans la médecine humaine. En effet, cette spécialité consiste à réaliser des examens des liquides biologiques (dont le sang, le liquide céphalo-rachidien, l’urine…) pour mieux contrôler la santé. Dernièrement, plus de 70 % des diagnostics réalisés par les médecins sont issus de ces examens. Ses avancées permettent le suivi de près d’une maladie et la surveillance constante d’un traitement d’un patient. Pour devenir biologiste médical, un long parcours sanctionné par différents diplômes est requis, ce qui prouve que ce poste n’est pas donné à tout le monde. À terme, l’étudiant peut exercer dans le secteur public, privé et aussi dans le libéral. À cet effet, Labo France est une entité qui professionnalise ce secteur en offrant une opportunité aux biologistes indépendants d’offrir des services compétents et d’assurer un meilleur avenir dans le domaine. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les points forts de la biologie médicale en France

La biologie médicale en France est largement reconnue en Europe grâce à son organisation dans un secteur libéral et hospitalier. Le défi est de faciliter l’accès aux soins des patients en optant pour une « proximité » afin de répondre efficacement en situation d’urgence. Ce service n’exclut guère la qualité et la crédibilité des soins vis à sis des autres secteurs. D’ailleurs les compétences des biologistes, la qualité du laboratoire d’analyses médicales et de ses résultats sont assurés avec la présentation d’autres valeurs ajoutées. La responsabilité des biologistes français se traduit par la maîtrise des trois phases suivantes : la phase pré-analytique qui assure une parfaite prise en charge et acheminement des analyses médicales avant traitement ; la phase analytique qui respecte les procédures en insistant sur la qualité des actes ; et la phase post-analytique qui est décisive pour le patient. Tout ceci dans une meilleure collaboration entre les deux secteurs : libéral et hospitalier.

L’avenir de la biologie médicale française

L’avenir des biologistes connaît ses meilleurs jours grâce au réseau comme labo france. Regroupant des milliers de biologistes, des groupes régionaux et des laboratoires indépendants, elle pose comme défi d’assurer la proximité par rapport aux patients, avec des prises en charge et prestations de qualité. Toujours à l’affut des nouvelles technologies, elle tient à renforcer l’indépendance professionnelle de ces derniers en leur soutenant dans leur pratique libérale. Elle se définit comme étant une alternative nationale, crédible et pérenne qui attire plusieurs groupes financiers. La biologie médicale connaît une réforme considérable qui se base la médicalisation en réaffirmant l’important rôle du biologiste au sein du parcours. Il y a également l’accréditation : c’est une procédure qui garantit la qualité des examens réalisés dans un laboratoire de Biologie Médicale. Enfin, la financiarisation qui, en gros, détermine que la société est détenue par des professionnels biologistes.